AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ, ICI C'EST UN FORUM TEST !

Partagez | 
 

 BABY ◬ between the burried & me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: BABY ◬ between the burried & me   23.07.13 12:33



Ryan Baby Lloyd


surnoms : Babe ∞ ville de naissance : Phoenix ∞ date de naissance : 12 juin ∞ âge : 32 ans ∞ statut financier : Difficile par moment ∞ statut social : Célibataire ∞ orientation sexuelle Lesbienne ∞ métier/études : Musicienne et serveuse pour arrondir les fins de mois ∞ famille : Quelques amis en tant que famille; elle n'a jamais connu ses parents ∞  signe particulier : Le signe de l'infini dans lequel se mêle une lettre tatoué sur son poignet ∞ groupe : Butch ∞ avatar : Jennifer Morrison
this is who i am...
Baby c'est une gosse, vous savez. Le genre qui peut vous donner mal au crâne en un quart de seconde. Il faut dire qu'elle ne tient pas en place. Enfant n'ayant sûrement pas terminé de grandir, c'est une rebelle, une femme indisciplinée qui n'en fait qu'à sa tête. Elle se fou pas mal des autres. D'ailleurs, il n'est pas rare qu'elle s'attire des ennuis. Insouciante, souvent irresponsable, Baby vit comme bon lui semble. Qu'importe les conséquences, qu'importe les enjeux, elle respire simplement. C'est aussi la bonne copine fêtarde avec qui l'on fait les quatre cent coups, avec qui l'on rit sans arrêt. Parce que Baby, c'est une gamine. Une gamine, malgré sa petite trentaine passée. Il faut la voir aussi quand elle parle, quand elle bouge. C'est le « putain », à répétition, la grossièreté incarnée. Pourtant, elle n'est pas méchante, vous savez. Tout ça, c'est pour mieux camoufler cette grande sensibilité, cette générosité. Oui, Baby elle pourrait se décarcasser, se tuer à la tache rien que pour vous. Elle se moque bien d'elle même, tant que vous allez bien. Et c'est ça le plus important. C'est le genre fidèle, loyale, mais également possessive. N'exagérons pas non plus ; il n'y a pas de fumée sans feu. A côté de ça, Baby c'est la fille que la vie a endurcie par ses galères. Elle a fait d'elle une dure à cuir, qui sait ce qu'elle veut. Mais chaque événement a sa conséquence, et sa facette légèrement cynique et désabusée en est la preuve. C'est un peu la bombe à retardement, la franchise et l'impulsivité absolues, saupoudrées d'une petite pointe de mécontentement, de râlement.  

que pensez-vous du village gay ?
« Je ne pense pas grand chose de ce petit village. En réalité, je m'en contrefiche pas mal. Gay, hétéro, zoo... J'vais m'arrêter là. Tout ce que j'veux au final, c'est la retrouver ; Elle. C'est la seule raison pour laquelle je suis ici, la seule raison qui m'a poussé à dépenser mon misérable salaire pour débarquer ici.
Ceci dit, j'dois bien admettre que l'ambiance y est plutôt agréable... Ouais, ouais ça va je sais ! J'ai le droit de profiter un peu, non ? Après tout, je ne suis même pas certaine qu'elle soit ici... Alors, comme on m'a toujours dit : autant lier l'utile à l'agréable ! »

pseudo : Mircalla ∞ prénom : Cindy ∞ âge : 2o ans ∞ pays : France ∞ comment as-tu connu le forum ? Par un Top-Site ! ∞ comment le trouves-tu ? Il est... J'ADORE ! :heart2:  ∞ fréquence de connexion : 7/7jrs. ∞ personnage inventé ou scénario: Inventé ∞ mot de la fin : :ahhh: :crazylove: :ahhh: :crazylove: :ahhh: .

Code:
JENNIFER MORRISON [size=13][color=red]✘[/color][/size] R. Baby Lloyd
code by eylika (c)


Dernière édition par R. Baby Lloyd le 23.07.13 13:59, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: BABY ◬ between the burried & me   23.07.13 12:33


>

the story of my life

Au loin, elle percevait les échos impatients. Elle décelait vaguement les gargouillements affamés, telle une petite fourmilière agitée qui, semblait s’atteler à son crâne déjà endoloris. Un instant, elle plaqua la paume de ses mains contre ses oreilles. Elle ne voulait plus essuyer les courbes éreintantes de cette cacophonie sans nom. Sa bouche s'ouvrit sur un puits béant. Ce fut un appel, un cri qui ne trouva naissance qu'au creux même de sa poitrine, ne devenant plus qu'un grognement étouffé entre ses doigts. Lentement, elle laissa la lumière aveuglante du soleil éblouir son regard clair. Quelque chose, quelqu'un, au loin, se détachait sous cette lueur douloureuse. Un sourire, s'approchant davantage de la grimace, étira ses lèvres légèrement pourpres. Elle aurait voulu se jeter à genoux, saisir cette silhouette là-bas qui se découpait à travers cet horizon ambré. Mais une puissance impalpable la maintenait ici ; droite et statique. Un souffle, léger, anima son torse, l'incitant à franchir à son tour les quelques mètres qui la séparaient de cet hôte. Les secondes devinrent des minutes, et celles-ci des heures. Le temps semblait amoindrir la précipitation de cette rencontre. Indécise et maladroite, elle se fit violence, suppliant un Dieu auquel elle n'avait jamais cru. « Noa... » Sa voix se fit faible, fragile, elle menaçait de se briser au moindre éclat. La nervosité y avait déposé son sourire familier. C'était une étreinte despotique, une chute hérétique. Fébrile, flirtant avec les limites de son souffle, son corps heurta finalement cette carrure masculine tant attendue. Proche de l'enfant apeuré, elle se lova contre ce costume qu'elle trouvait tout simplement ridicule. Un ricanement derrière ses paupières closes lui échappa, tandis qu'elle inspirait cet after-shave moitié prix. « Tu ressembles à un pingouin. » Deux bras vinrent alors l'étouffer avec avidité. « C'est la vingtième fois que tu me le dis depuis tout à l'heure. » Elle soupira d'aise, puis redressa enfin son visage inquiet vers le sien. « Je suis tellement nerveu... » Mais l'expression qu'elle lut sur son minois juvénile lui arracha ses mots. Elle n'y voyait plus cette jovialité qui lui était propre, ni même cette insouciance tant adorée. Son arrogance avait laissé place à un sentiment déconfit, presque désespéré. « Noa ? » Elle se hissa alors sur la pointe des pieds, cherchant à capturer ce regard qui l'avait mainte et mainte fois rassuré. « Noa, qu'est-ce qui se passe ? » Une gêne traversa ses traits parfaitement dessinés, tandis qu'il écrasa la bulbe de ses doigts autour de ses épaules dénudées. « Baby, j'ai quelque chose à te dire. » Suspendue à cette bouche habituellement si souriante, Baby occulta la pression qu'il exerçait à sa chair. « Noa, Noa qu'est-ce qu'il y a !? » Cette fois, l'univers cessa son cheminement. L'imposante Destinée avait interrompu le cours des événements dans un élan jubilatoire et impitoyable. « Elle est partie... » Partir. Insaisissable mot, qui ne signifiait rien, qui signifiait tout. « Partie ?... » Cette fois, ce furent ses joues qu'il recouvra de sa peau tiède. « Elle a dit qu'elle avait besoin de quelques secondes. Et nous ne l'avons plus revu. Nous l'avons cherché partout. Elle est partie, Baby. » Partir. Partir. Dans partir, n'y avait-il pas revenir ? Baby remua maladroitement sa petite tête soudain si lourde. Partir. Elle recula, fit volte-face, puis... Partir. Ses jambes titubèrent vers l'horizon, quelque peu sur la droite. Partir. Ses yeux se recouvrirent d'une fine pellicule. Partir. Les souvenirs s'amoncelèrent.

Leur rencontre.
Leur première sortie.
Leur rire.
Leur premier baiser.
Leur premier « je t'aime ».
Leur première nuit.
Leur quotidien.
Leur appartement.
Puis...
Sa demande.
Leur fiançailles.
Leur mariage.

Et, partir.
Partir...

« Baby ? Baby est-ce que ça va ?... » Elle papillonna des yeux. « Hein ? » Un papier humide s'abattit contre son front brûlant. « Est-ce que tu te sens bien ? » Pour unique réponse, elle s'éloigna. Telle une bougie que le vent aurait éteinte, elle traversa le parc sans lever une seule fois son menton. Là-bas, au milieu de toute cette verdure, trônait un chapiteau d'un blanc immaculé. Maintenu par deux colonnes où s'enroulaient quelques fleurs, il abritait un homme aux vêtements religieux, ainsi qu'un petit groupement de personnes vêtu pour l'occasion. Un instant, elle crut à un cauchemar dans lequel elle se trouverait enfermée. Seulement, face à cette scène qui ne semblait ne pas vouloir s'évanouir dans les méandres de son esprit, elle comprit. Elle se racla la gorge. Et, de son timbre légèrement voilé, elle annonça la sentence : « Le mariage est annulé. »


Un, deux, trois... Pour la énième fois, elle comptait les pulsations d'un cylindre illusoire. Les paupières closes, comme si elle attendait une gifle, ou bien encore le résultat d'une sentence, elle triturait ses doigts. Ses mains étaient si froides qu'elle crut un instant que l'hiver s'était abattu. Pourtant, lorsqu'elle rouvrit ses yeux bleus, ce fut réellement le soleil qui l'obligea à froncer les sourcils. Un soupire lui échappa. Un souffle sec et volontaire. Longuement, elle balaya du regard l'espace qui s'offrait à elle. Une brise douce et légère faisait onduler les fleurs en une berceuse doucereuse. Là-bas, vers sa gauche, se dressait un magnifique saule. D'ici, il semblait couvrir la totalité du jardin, conquérant au dessus de son royaume. Un sourire, aussi imperceptible soit-il, anima ses traits. Était-il à l'image de son maître ? Tout poussait à y croire visiblement. Et qu'était-elle au milieu de tout cela ? Une simple rose tout au plus, de la mauvaise herbe sans hésitation. Un nouveau soupire lui échappa. « Tu es sûre de ce que tu fais Baby ? » Quelques minutes, sûrement quelques heures qu'elle se trouvait là, bêtement assise sous le petit balcon soutenu de deux colonnes. Le regard hagard, perdu dans le néant de ses interrogations, elle savourait la tiédeur du printemps sur son visage. La brise avait apporté ce parfum si particulier des beaux jours. Tendre souvenir, qu'elle inspirait avec avidité. Peut-être y cherchait-elle également une quelconque pointe de courage qui s'y serait dissimulé hasardeusement. Mais elle semblait bel et bien seule dans cette tumulte qu'elle ne comprenait plus, qu'elle n'avait jamais essayé de comprendre. Elle étouffa un couinement agacé derrière la paume de ses mains, puis releva subitement son visage déconfit. « J'en suis sûre. ». Elle s'était décidée. Elle allait enfin s'évaporer, quitter ce porche sous lequel elle s'obstinait depuis un temps qu'elle n'osait même plus compter. Ses doigts froissèrent davantage le petit billet qu'elle étouffait sous la pression, tandis qu 'un sourire, triste cette fois-ci, étira ses lèvres pincées. « Je dois la chercher... »

Ainsi, elle partit...
code by eylika (c)


Dernière édition par R. Baby Lloyd le 23.07.13 12:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE
- sparkling unicorn -
avatar
I.D. CARD

crédit : class whore stuff
dc : gabriel, ian ~
skittles mangés : 372
orientation : homosexuel, gay.. choisissez votre mot.

hold me tight.

ABILITIES

MessageSujet: Re: BABY ◬ between the burried & me   23.07.13 12:46

Le prénom + l'avatar : Perfection :trochou:
Bienvenue la jolie, bon courage pour ta fichette

_________________

MEMORIES DON'T GO. IT'S KILLING ME.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: BABY ◬ between the burried & me   23.07.13 12:48

OMG ! T'as un prénom parfait ! & un avatar proche de la perfection. :bril:
Bienvenue ici, et finis vite ta fichette, qu'on se trouve un lien touchant la perfection ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: BABY ◬ between the burried & me   23.07.13 12:50

Merci à vous deux ! :bril: 

OWIII, un lien tout parfait, Alana ! :heart2: 
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE
- sparkling unicorn -
avatar
I.D. CARD

crédit : class whore stuff
dc : gabriel, ian ~
skittles mangés : 372
orientation : homosexuel, gay.. choisissez votre mot.

hold me tight.

ABILITIES

MessageSujet: Re: BABY ◬ between the burried & me   23.07.13 14:08



Félicitations !


Bienvenue à Victoria ! Nous te remercions de ton inscription et nous sommes heureux de t'annoncer que tu es validé(e) et que tu peux désormais vivre ta vie pleinement ! Avant de commencer, il serait judicieux d'aller recenser le prénom et le nom de ton personnage dans cet endroit. Maintenant il est l'heure de commencer à construire ta vie en commençant par créer ta fiche de lien, tu peux aussi aller recenser ton métier, faire une demande de logement ou même te créer un petit scénario. Tu l'as compris, c'est maintenant que commence ta vie ! :trochou:

Et n'oublie pas de voter pour les top-sites toutes les deux heures ! :heros:

_________________

MEMORIES DON'T GO. IT'S KILLING ME.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: BABY ◬ between the burried & me   23.07.13 20:32

Je suis en retaaard, mais c'est paaaas graaaave :hum: 
bienvenue sur gbs et amuse-toi bien parmi nouuus :coeur: 
(puis trèèès bon choix de vava :bril: )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: BABY ◬ between the burried & me   

Revenir en haut Aller en bas
 
BABY ◬ between the burried & me
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Baby Carrier Storchenwiege
» Diversification Menée par l'Enfant (Baby-led Weaning)
» Rock your baby !!
» combien pr 1 baby sitter ?
» couches moltex lovely baby?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GAYBACONSTRIPS. :: look into the mirror :: Nostalgie d'un Moment :: Archives des Présentations-
Sauter vers: