AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ, ICI C'EST UN FORUM TEST !
anipassion.com
Partagez | 
 

 (sam) losing my religion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: (sam) losing my religion   23.10.13 14:58



sam tragger


surnoms : Sammy ∞ ville de naissance : ici ∞ date de naissance : 23 février ∞ âge : 29 ans ∞ statut financier : normal ∞ statut social : célibataire ∞ orientation sexuelle homosexuel ∞ métier/études : employé dans un zoo ∞ famille : une soeur ∞  signe particulier : il possède un tatouage le long de son index qui représente une croix catholique. ∞ groupe : leather biker ∞ avatar : matt dallas
this is who i am...
Je suis quelqu'un de calme et tranquille. J'aime ma vie comme elle est, et je ne me vois pas en changer un jour. J'ai mes objectifs en tête, ma vision des choses et à vingt-six ans, si on a pas de projet de vie, je ne vois pas ce qui peut nous rester. Après, j'ai aussi mon caractère (ça fait vieille fille de dire ça, non ?) et j'suis du genre à être très provocateur. J'aime pousser les gens à bout pour le faire montrer aux yeux des autres leur vraie nature mais ce n'est pas du tout une qualité sachant que ça mène souvent à de violentes disputes non recherchées. Mais en fait, j'suis une personne zen et peace and love. Faut juste pas m'emmerder quand je nourris mes tigres. Bienvenue, quoi.
J'ai deux aspirations dans la vie. En premier lieu, j'aime mon travail, et je n'attends qu'une chose : que mon patron prenne sa retraite. Il a déjà été tracé qu'il me léguerait cet endroit car il voit que j'suis un employé modèle, fidèle et qui aime ce qu'il fait, donc j'attends qu'une chose : qu'il crève ce bâtard. Il est gentil mais ça reste un patron et je suis un employé. Donc forcément, par la force des choses, tout n'est pas rose. J'aimerais juste être mon propre patron et pouvoir gérer ce zoo comme bon me semble. En second lieu, je veux une vie calme et simple, entouré d'une personne que j'aime à mes côtés. Je pense que le travail et l'amour peuvent faire bon ménage. Surtout quand les deux ne se sont jamais autant bien alignés que depuis récemment.

que pensez-vous du village gay ?
Je pense que ce village est bon pour vivre enfin dans un monde un peu moins homophobe. Après ce qu’il s’est passé avec mon père et ma mère, je préfère un lieu comme ça plutôt qu’une ville qui n’accepte pas les gens tels qu’ils sont. Par ailleurs, c’est la ville où j’ai eu des amis, il y a quelques temps mais aussi la ville de Charlie et moi. Notre petite ville, Victoria. Je voudrais redémarrer dans cet endroit qui m’est chère et puis… c’est la ville la plus proche du zoo où je bosse et mon job me tient tellement à cœur que ce serait un sacrifice inutile que de me le faire quitter.

pseudo : one perfect tear ∞ prénom : anaïs ∞ âge : 19 ans ∞ pays : france ∞ comment as-tu connu le forum ? sur facebook, dans une page ∞ comment le trouves-tu ? ça me fait plaisir de voir un forum gay :ahhh: ∞ fréquence de connexion : 6/7jrs. ∞ personnage inventé ou scénario: inventé ∞ mot de la fin : j'ai choisi mon histoire  

Code:
MATT DALLAS [size=13][color=red]✘[/color][/size] sam tragger
code by eylika (c)


Dernière édition par Sam Tragger le 25.10.13 18:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: (sam) losing my religion   23.10.13 14:59


the story of my life
the sharpe knife of a short life

Il était dans la coutume de commencer toute histoire par « il était une fois » comme un réel conte de fée mais c’était ridicule de s’imaginer qu’une fable allait se contenter de décrire les exploits d’un prince battant un dragon pour sauver la princesse, la baisant derrière le château pour lui offrir une ribambelle de marmots geignards qui allaient leur planter un couteau dans le dos pour s’offrir leur fortune. Aujourd’hui, l’histoire comprenait la vie d’une seule personne : Sam.

Il avait toujours vécu dans les bonnes mœurs de ses parents, catholiques pratiquants qui ne vivaient que pour leur religion. Son prénom venait du troisième enfant d’Adam et Eve, les premiers hommes sur Terre. Il le portait très bien car il est vrai qu’avec son regard bleu qui te transperçait, il était difficile de ne pas le comparer à un ange, mais au plus profond de lui, depuis sa naissance, il savait qu’il n’était pas fait pour cette société modelé sur la sexualité homme-femme. Il était un enfant désiré, bien entendu. Ses parents l’aimaient profondément sans savoir que l’avenir de leur fils allait dévier dans les fins fonds du pêché chrétien. Il avait eu droit à ce qu’il voulait, une chambre bleu avec des petites voitures pour jouer continuellement, il put se rendre à des matchs de football avec son père comme un bon fils et s’amuser en riant comme un gamin classique. Il avait des notes correctes à l’école, il avait des amis et des amies, se passionnant de lecture et de jeux-vidéos, comme tout bon gamin de son âge. La vie chiante d’un enfant chiant et tout à fait banal. La seule chose qui le différenciait des autres, c’est qu’il aimait les animaux plus que tout au monde et ses parents ne comprenaient pas son obsession soudaine pour la protection animale. Un oiseau qui s’est fait mal à une aile, ou un petit chiot sur le bord de la route et les voilà devenus pensionnaires de la maison des Sherwood. Les parents se laissaient convaincre par la bouille sublime de leur fils et ne disaient rien pour le laisser vivre ses propres expériences tout seul. Il était comblé, le petit Sam. Il avait tout pour lui. Sauf une chose qui le dérangeait depuis quelques temps mais il n’aurait su dire quoi du haut de ses dix-douze ans.

Vers l’âge de quatorze, il entendit sa mère prononcer le mot « enceinte » et il sut qu’il était temps pour lui de freiner ses ardeurs concernant les animaux qui pourraient rendre son petit frère ou sa petite sœur malade. Ca le rendait triste mais il ferait ce qu’il faut pour aider sa mère à vivre une grossesse tout à fait convenable. La seule différence, c’est qu’il sentait qu’il s’éloignait de plus en plus de son père de par sa sexualité qu’il sentait déviante. Il n’avait aucune attirance pour les filles, comme tout bon adolescent de son âge. Il ne les regardait pas car elles ne l’intéressaient pas. Il avait ce sentiment que le pêché s’en prenait à lui de plus en plus et il tentait de refréner ses envies de déviance qui se faisait de plus en plus présente. Il n’était pas ce qu’il aurait du être : le parfait petit modèle hétérosexuel d’un père complètement extrémiste. Mais il vécut malgré tout et contre tout attente son premier baiser. Ce garçon n’était pas plus vieux que lui et c’était un très bon ami qui risquait de devenir plus si le temps l’en décidait ainsi. Ils étaient dans un coin de rue mal éclairé, caché de tous pour ne pas être aperçus parce quelqu’un qu’ils risquaient de connaitre, et sous un lampadaire qui éclairait mal, ils avaient échangé leur premier baiser, tendre, mignon et dégoulinant d’amour. Ils se tenaient la main pour se donner de la force, car ce qu’il faisait, et il le savait, c’était contre-nature. Ils avaient fréquenté la même paroisse et tous les dimanches, ils avaient la possibilité de parler entre eux de ce qu’ils ressentaient et c’était tout naturellement que la situation du premier contact amoureux s’était développée. Sam n’avait pas vraiment idée d’où cette relation de collégien pouvait les amener mais il était prêt à prendre ce risque, quitte à devoir braver les coups de son père qu’il savait très à cheval sur ça. Charlie eut la chance de rencontrer Sam à un moment critique de sa vie et c’était d’autant plus positif que ce dernier avait une influence positive sur le blond. « Eh, t’as le même prénom que Sam Winchester. Je vais t’appeler Lucifer, maintenant. Non… Lulu. » Et Charlie avait prit l’habitude de l’appeler comme ça. Lulu. Un surnom de nana.

« Alors, Sam. Tu as une petite amie ? Je suis sur que oui. Elle s’appelle comment ? » Il pinçait ses lèvres en signe de désapprobation car il n’avait pas l’envie ni le courage de répondre à son père. Il passait lentement une main sur sa cuisse pour se donner contenance et il prit une grande inspiration. « Je l’aime bien. Son prénom c’est Charlie. » La mère de Sam était heureuse de constater que son fils avançait dans la vie comme une personne de son âge –elle ne savait pas à quel point elle se trompait. « Bon, tant que tu respectes tes engagements envers Dieu, tout me vas. » Sam ferma les yeux un instant et essayait de prendre le temps de mâcher ses mots, de les reformuler pour ne pas les gâcher et parler avec autant de tact que possible. C’était difficile d’imaginer la peur d’un enfant de quatorze ans confronté à son coming-out. « On s’est embrassés derrière la rue, l’autre soir. » Sa mère applaudit légèrement, une fierté envers son fils qu’elle ne s’était pas connu auparavant. Le père hocha légèrement la tête, satisfait. Il aimait le fait que son fils est rencontré quelqu’un. « Et elle est jolie ? » Autant tenter le tout pour le tout. « Il est magnifique. Et il est blond. » Il baissa la tête pour regarder ses doigts qu’il triturait inlassablement. Il était prêt à tout encaisser. Tout. Il entendit son père souffler par le nez, et sa mère se mit à émettre des sons de femmes choquées, comme si on lui avait annoncé que son fils était un terroriste. « Ta blague n’est pas drôle fils. » « Je ne ris pas. Ce n’est pas une blague. » « Alors dégage de chez moi. » That escalated quickly. Le voilà désormais à vivre chez Charlie, dont les parents ont eu du mal à accepter l’homosexualité de leur enfant mais on comprit que c’était Dieu qui l’avait fait ainsi. Disons qu’ils vivaient avec leur temps, eux.

Quand à vingt-deux ans, Sam finit enfin ses études, il courut envoyer des CV à tous les zoos du pays, à la recherche de la perle rare où s’installer en compagnie de son petit ami de toujours. Plusieurs réponses positives s’offrirent à lui mais il retenu celle de Victoria. Meilleur salaire, et ville plus tranquille. Il ne voulait pas se casser la tête avec un endroit trop cher, ni trop éloigné et cette ville était parfaite pour démarrer une nouvelle vie avec son petit-ami depuis le collège. Il en parla rapidement à Charlie qui accepta de s’installer avec son amant dans la ville que Sam choisit et ils prirent un appartement en amoureux. Leur relation avait évolué. Ils avaient fait leur première fois ensemble, ils avaient aimé ensemble et c’était une relation saine et paisible qu’ils vivaient. Un vrai petit couple heureux de vivre. Ils achetèrent même un chien, quelques poissons et d’autres animaux pour combler leur maison. Ils étaient heureux de vivre, comme si leur relation était vieille de cent ans. Un jour classique, alors qu’ils prenaient leur petit déjeune ensemble, se taquinant sur la coupe de cheveux de l’autre, Charlie eut une réaction inattendue et proposa à Sam de se marier avec lui dans un état qui accepté le mariage homosexuel. D’abord abasourdi, il accepta rapidement la demande de son petit-ami. Après huit ans de relation, il savait que c’était la meilleure chose à faire vivre heureux avec la personne qu’il aimait. Il embrassa Charlie sur les lèvres. « Je veux bien me marier avec toi mais… va te brosser les dents, chéri. » Ils se mirent à rire et leur vie ne faisait que commencer.

Vingt-cinq ans. Ils étaient mariés depuis quelques années et heureux. Leur mariage n’avait pas de valeur légale mais pour eux, c’était comme ça que ça fonctionnait. Ils voulaient juste croire un instant aux contes de fées du beau et de la bête, de blanc-neige et les sept nains ou du beau au bois dormant. Ils étaient heureux, pendant que Charlie avait son boulot de son côté, Sam donnait à manger aux animaux, nettoyait leurs cages, les cajolaient d’amour et de tendresse pour qu’ils se sentent en sécurité. Ils étaient ses bébés et il y tenait énormément voire plus que tout –pas autant qu’à Charlie, of course. Il espérait qu’un jour ce zoo soit à lui mais tant qu’il vivait à deux, Sam n’avait pas réellement cette aspiration en tête. En rentrant un soir, alors qu’il avait eu une journée exténuante et fatigante, qu’un tigre lui avait foutu un coup de patte sur l’épaule et qu’il portait un bandage, il ne trouvait pas de Charlie dans leur maison. Il fouilla la chambre à coucher, la salle de bain, les pièces annexes et le jardin mais il ne le trouvait nulle part. Il partit dans la cuisine pour prendre son téléphone mais découvrit un mot qui annonçait le pire. « Je suis désolé, Lulu. Je t’aime. Ton Charlie. » Et c’était terminé. Black out. Charlie était parti et Sam n’avait aucune idée de la raison de son départ. Sa relation était finie et pendant une dizaine de mois, il vécu cloitré dans sa maison, ne sortant que pour bosser et tenter de se nourrir. Il était ridicule de se retrouver dans cet état-là mais il n’arrivait pas à se remettre du départ de son ancien mari. Il avait reçu quelques semaines auparavant des papiers concernant un divorce d’un mariage factice qu’il signait car il ne voulait pas faire de tort à Charlie.

Il savait qu’une nouvelle vie démarrait. Une nouvelle vie sans Charlie, dont les photos recouvraient la maison de Sam, son téléphone, le dessus de son lit, l’odeur des draps, la penderie, les produits de beauté que Sam n’avait pas eu la force de vider. Il regardait le monde d'un nouvel oeil pour tenter de sortir de cette dépression qui le rongeait tous les jours. Il avait besoin d'être une autre personne pour se créer une vie meilleure. Il prenait le temps d’entrer dans sa maison et se débarrasser de sa vie passée pour conclure avec une vie présente.

Sam ne se fit plus jamais appeler Lulu.  
code by eylika (c)


Dernière édition par Sam Tragger le 25.10.13 18:10, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: (sam) losing my religion   23.10.13 15:02

Bienvenue à toiiii

C'est moi qui t'ai dirigée ici, je suis contente de voir que cela à fonctionné et ravie de te voir ici

Bonne chance pour ta fichounette ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: (sam) losing my religion   23.10.13 15:08

j'te remercie du bienvenue et de m'avoir dirigé ici :bril: 
et j'aime ta signature "IT'S WHERE MY DEMONS HIDE" j'adore :hanhan: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: (sam) losing my religion   23.10.13 15:56


    Hellcome sur le forum beau garçon I love you:bril:
    Très bon choix d'avatar soit disant passant :bave:

    Quoi qu'il en soit, si tu as la moindre question, n'hésite pas à harceler le staff, on est toujours à l'écoute des membres :hehey:

    Après pour tes deux histoires, j'aime beaucoup le deux et je ne peux me prononcer sur ma préférée, j'avoue qu'on a pas de gars avec le caractère de la seconde cependant :dunno:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: (sam) losing my religion   23.10.13 16:14

Han le bon choix !! :bave: 

Je vais pas aider beaucoup plus, mais j'avoue que les deux histoires sont aussi bien à vrai dire xD
Bienvenue en tout cas et bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: (sam) losing my religion   23.10.13 17:10

vous m'avez pas vraiment aidé mais la deuxième me tente pas mal aussi mais je suis assez attirée par les deux :haa: j'vais attendre l'avis d'autres pour me décider. en tout cas, j'vous remercie de votre accueil :bril: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: (sam) losing my religion   24.10.13 20:19

MATT DALLAS :wooo: 

Réserve moi un lien, s'teeu plaaaaaait :pray: 

Bienvenue sur le forum !! Et good luck pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: (sam) losing my religion   25.10.13 10:50

welcome sur le forum. :bril: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: (sam) losing my religion   25.10.13 13:03

nathaniel - dylan o'brieeeeeen :bril: :bril: :bril: :bril: avec plaisir pour le lien ! j'te remercie

dia - merci :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: (sam) losing my religion   25.10.13 21:26


Félicitations !

Bienvenue à Victoria ! Merci de ton inscrition, et je suis heureux de t'annoncer que tu es validé, tu peux désormais vivre ta vie plainement. Pour info, j'ai trouvé ta fiche tu as donc fait ton choix, peut-être celui qui te convient le mieux du coup :heart:c'est parfait et je te valide du coup :timide:! Avant de commencer, il serait judicieux d'aller recenser le prénom et le nom de ton personnage dans cet endroit. Maintenant il est l'heure de commencer à construire ta vie en commençant par créer ta fiche de lien, tu peux aussi aller recenser ton métier, faire une demande de logement ou même te créer un petit scénario. Tu peux aussi faire ici des demandes de rp ! Tu l'as compris, c'est maintenant que commence ta vie ! Tu auras ta couleur quand un admin passera.

Et n'oublie pas de voter pour les top-sites toutes les deux heures !  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: (sam) losing my religion   

Revenir en haut Aller en bas
 
(sam) losing my religion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Scientologie
» Base de données du refuge huguenot
» des BC religieux
» NORMANDIE terre d'HISTOIRE, terre d'AVENIR !
» Le journal du Sire de Gouberville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GAYBACONSTRIPS. :: look into the mirror :: Nostalgie d'un Moment :: Archives des Présentations-
Sauter vers: