AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ, ICI C'EST UN FORUM TEST !

Partagez | 
 

 x Get the party started

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ADMINISTRATRICE
- smells like teen spirit -
avatar
I.D. CARD

crédit : Avatar: ©Wιɢɢα; Signa: ©Mirror Wax; Gifs: ©Bittersweet
skittles mangés : 134
orientation : homosexuel affirmé

ABILITIES

MessageSujet: x Get the party started   07.12.13 17:15


Baby & Isaiah



« Let us always meet each other with smile,
for the smile is the beginning of love. »


Ce soir, pas de virées dans un bar à la lumière faible, à l’odeur nauséabonde de vapeur d’alcool, de fumée et de transpiration. Non, ce soir, ce sera tout aussi amusant, festif et dépravé, mais dans le confort d’un bel appartement du village gay, Isaiah va passer sa soirée chez des amis, avec beaucoup plus d’amis ou qui le seront très vite, qui sont comme lui, invités là. Il sait que ce soir, il ne résistera pas à la tentation, il n’arrive pas à se sortir de cette spirale infernale, mélange d’alcool, de drogue et de sexe. Depuis quelque temps, il tient bon hors de ce genre de soirée, ce n’est pas tous les jours évident, mais sans influence extérieure, il arrive à se gérer un tant soit peu. Il a bien trop peur de mettre en péril sa formation si on le prenait dans un état second pour cause d’ébriété ou autre, alors qu’il est en train d’apprendre comment s’occuper et éduquer des enfants porteurs de handicaps. Quel modèle serait-il pour eux ? Mais en dehors, il reste cet être faible, qui flanche et qui a besoin de sa dose pour se sentir bien.

Lorsqu’il arrive, il n’y a pas encore grand monde, l’ambiance est pourtant déjà au rendez-vous, la musique résonne dans toutes les pièces, Isaiah sourit bêtement, bougeant sa tête au rythme des basses, et attrape une coupe de champagne pour commencer léger en se dirigeant vers le grand salon, saluer ses hôtes pour la soirée. Il les trouve en pleine séance de poudreuse, ils rient fort et pour lui souhaiter la bienvenue lui en offre. Isaiah n’ose pas refuser, n’a pas vraiment envie de refuser, à vrai dire s’il tient bon hors des soirées de ce genre, ça lui manque tout de même, l’envie est trop forte. La veste encore sur les épaules, il se penche et se fait le rail tout prêt qu’on lui propose. Il se redresse, renifle et s’essuie les narines d’un revers de manche, rien d’esthétique, mais il s’en contrefiche royalement. Le jeune homme respire profondément et ferme les yeux un instant, pour s’habituer aux picotements qui lui brûlent légèrement les sinus. Peu importe l’habitude et la fréquence, cela lui fait toujours ça. Une fois remis, il continue de faire le tour du propriétaire afin de saluer les autres personnes qu’il connait. Au passage, il embarque un premier whisky qu’il vide d’une traite, puis se sert le second, verre qu’il trimballe avec lui de personne en personne le sirotant par petites gorgées.

Une envie de cigarette lui prend, il fait chaud, l’appartement est bondé. Plus d’une heure qu’il est arrivé et il n’a pas vu toutes les personnes présentes, étant bien trop nombreux. Ressentant le besoin de prendre l’air, il se rend sur la terrasse pour savourer sa clope, qu’il prend du paquet qui se trouvait dans la poche de son pantalon. Isaiah s’accoude à la rambarde, admirant les lumières qui éclairent la ville dans cette nuit sans étoiles, le ciel couvert annonçant probablement de la pluie d’ici peu, et songeant à son beau brun qu’il a enfin revu et qui ne lui sort toujours pas de l’esprit. Lorsqu’il se redresse pour éviter de s’attarder dans des pensées concernant encore et toujours Diako, et se retourne pour regarder vers l’intérieur, il reconnait une silhouette qu’il n’a pas eu l’occasion de revoir depuis un petit bout de temps, il sourit, se rappelant les bons moments passés avec Baby. Ils ont été amis de beuveries, ils ont partagé pas mal de moments de dépravation tous les deux et même un peu plus que cela d’ailleurs. Puis, ils sont perdus le contact, comment ? Isaiah est incapable de répondre. Quoi qu’il en soit, il est bien content de le retrouver ici, ignorant que le jeune homme était présent à Victoria. Il avale le reste du contenu de son verre qu’il pose vide sur le rebord et s’avance vers son ami. « Baby... Ravi de te retrouver ici, ça fait un bail. » Isa pose une main amicale sur son épaule, pour le faire se diriger dans la bonne direction, même s’il sait que le seul son de sa voix lui aura fait deviner sa position. Le handicap de Baby n’a jamais gêné Isaiah, d’ailleurs, il ne l’a jamais considéré comme tel, pour lui il est tout simplement une personne comme les autres, un ami.

©Bittersweet


Hors Jeu:
 

_________________
You're my obsession, my fetish, my religion, my confusion, my confession.
The one I want tonight, You are my obsession, The question and conclusion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: x Get the party started   12.12.13 20:10



ISAIAH ⚔ BABY.
Get the party started △▽
A little party never killed nobody.
Putain... Mais qu'est-ce que je fous ici ?!
C'est une bonne question. Surtout en pensant que je m'étais juré une bonne fois pour toutes de ne plus mettre les pieds dans ce genre de soirée. Juré de ne plus me tordre les chevilles, à causes des corps d'ivrognes gisant à même le sol. Juré de ne plus écouter les délires incompréhensibles des camés. Juré de ne plus m'approcher d'aucune source de substance additive, qu'elle quelle soit. Mais pourtant... J'suis bien là. Entrain d'essayer de me frayer un chemin, dans cette foule bouillonnante de jeunes gens plus défoncés les uns que les autres... Comme quoi. On refait toujours les mêmes conneries.

Pour le coup, j'en suis arrivé à cette fatale conclusion : les gens comme moi ont un problème. On a eu beau vivre les pires expériences et galérer à mort pour s'en sortir... C'est presque toujours pareil et la vérité est là : quand on sort la tête de toutes ces ténèbres ordurières, décadentes et mortelles pour respirer un grand coup, la seule chose qui vous attire, c'est d'y replonger. Tête la première. Parce qu'on a ça en nous et qu'une fois qu'on y a goûté, on a du mal a vouloir en partir. Moi ? Pessimiste ? Aha... Absolument pas.

Ces deux types avaient pourtant l'air sympa. Très amicales même. Ils disaient être des fans et m'avoir entendu chanter plusieurs soirs de suite au Mapple Wood. J'aurais dû sentir l'embrouille.

"Hé salut ! Alors c'est toi qui donnes le concert privé ce soir ? Cool ! J'vais prévenir les autres de ton arrivée"

Ce fut la première chose qu'on me dit quand on m'ouvrit la porte de cet appartement, quelques minutes plus tôt.
Pourtant, il n'avait jamais été question de concert privé lors de leur invitation. Tant pis. De toute façon, je n'ai aucune envie de chanter ce soir. Même si, je ne sais pas trop pourquoi, je sens que je ne vais pas vraiment avoir le choix...
Enfin, je tombe sur les deux propriétaires des lieux. Il semble qu'ils ne soient pas trop en état de s'expliquer, à en entendre leurs deux rires rêveurs et leurs discutions presque surréalistes. Pas la peine d'insister... Au pire des cas, je demanderais des explications plus tard.

Exaspéré, je pousse un long soupire de lassitude et me dirige vers le seul point d'air frais de la pièce -surement une terrasse-, avant d'empoigner un paquet de cigarette traînant dans la poche de mon gilet. Ah la nicotine ! Si je ne touche plus à l'alcool ou la drogue, ça, c'est quelque chose que je ne risque pas d'arrêter. Du moins, pas pour l'instant.

Une fois à l'air libre, loin de tout ce bruit et de ces effluves plus où moins corrosives, je sors un briquet et commence à me griller une cigarette. Merde... Qu'est-ce que ça fait du bien ! Je tire sur la clope, visualisant mon envie de reprendre de la coc' et mon agacement, partirent en fumée avec le tabac. Un vieux truc d'ancien accro, pour se sentir mieux.
Durant un instant, j'ai l'impression d'avoir la terrasse et la tranquillité de la nuit pour moi seul. Mais ce n'est qu'un instant. Déjà, une voix s'élève... Un frisson vient tourmenter mon échine. Ce n'est pas n'importe qu'elle voix... C'est celle d'Isaiah.

« Baby... Ravi de te retrouver ici, ça fait un bail. »

Il pose sa main sur mon épaule. Je fais de même, mais sur son visage. Mégot entre les lèvres, j'en palpe les recoins, sans rien répondre, comme pour m'assurer -naïvement- qu'il est vraiment là, que ce n'est pas quelqu'un d'autre. Mais pas de doute, c'est bien lui. Ces traits et son... Odeur ne peuvent mentir.

Sur l'instant, je ne sais pas comment réagir. Si je dois être heureux ou, au contraire, si je dois m'en aller tout de suite de cette soirée maudite. Ça fait un bail en effet et, stupidement, je pensais ne jamais le revoir. Peut-être aussi que je le voulais un peu. Avant, c'était un ami. Même un peu plus, vu ce qu'on faisait parfois ensemble... Mais voilà. Isaiah prenait de la drogue et de l'alcool, moi pas. Enfin, plus depuis longtemps. J'avais l'impression qu'il me tirait indéniablement vers le bas, alors j'ai tout gâché et je me suis barré. Sans aucun au revoir...

Je retire enfin ma main, et essais de lui offrir un sourire. Je savais bien qu'un jour où l'autre, j'aurais des comptes à rendre sur la manière dont je l'avais abandonné. Mais... J'pensais pas que ça arriverait si tôt.

« Hé salut Isa'... Ouais, c'est vrai que ça fait longtemps...»

Je déglutis. Tout ça sonne faux. Cherchant quoi dire, je fais danser nerveusement le reste de ma cigarette entre mes doigts.

«Alors ! Qu'est-ce que tu deviens depuis la dernière fois ?»

J'essais de paraître enjoué, mais ma voix laisse trahir un malaise. Je l'avoue, c'n'est pas terrible... Mais il faut pas m'en vouloir. Ma spécialité à moi, c'est les adieux. Et je n'ai pas trop l'habitude des retrouvailles.

code red_sheep.
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
- smells like teen spirit -
avatar
I.D. CARD

crédit : Avatar: ©Wιɢɢα; Signa: ©Mirror Wax; Gifs: ©Bittersweet
skittles mangés : 134
orientation : homosexuel affirmé

ABILITIES

MessageSujet: Re: x Get the party started   02.02.14 21:33


Baby & Isaiah



« Let us always meet each other with smile,
for the smile is the beginning of love. »


C’est étrange de le retrouver là, à cette soirée. Il ignorait totalement que Baby était dans le coin et les amis qui organisent la fête sont pourtant des amis communs qui sont parfaitement au courant que tous les deux s’entendaient plutôt bien. Isaiah se sent presque à la limite vexé qu'ils n’aient pas pris la peine de le prévenir. Non pas que cela aurait changer quoi que ce soit, la preuve en est, tous deux sont là à se parler. Mais pour le principe. Quoi qu’il en soit, il est plutôt heureux de retrouver Baby, bien qu’il ait été affecté de la façon dont ce dernier à disparu de sa vie. Même s’ils ont eu des relations à plusieurs reprises, Isaiah n’aimait pas le jeune homme d’un point de vue sentimental, mais il l’appréciait vraiment au moins en tant qu’ami, et cela lui avait fait mal de n’avoir plus aucune nouvelle du jour au lendemain. L’abandon est, ce que redoute le plus et constamment Isaiah, et c’est aussi une des raisons pour lesquelles il ne s’attache que rarement aux gens et qu’il ne veut pas se mettre en couple. Alors oui, il est heureux de le voir, mais aussi un peu mitigé.

Dans le brouhaha ambiant, et surtout parce qu’il n’est déjà plus tout à fait en état de tout comprendre à cent pour cent, l’éducateur a bien un peu de mal à comprendre tout ce que son ami lui dit. « T’as dit quoi ? » Isaiah cligne des yeux, sa vision se floute par moment, avale la dernière gorgée de son verre et tire une bouffée sur sa cigarette, puis réagit après coup. « Euh... qu’est-ce que je deviens ? J’ai enfin fini la partie théorique de ma reconversion professionnelle et je ne vais pas tarder à entamer le stage. Ah et même si là comme ça, ça ne se voit pas, j’essaie d’arrêter, mais bon, en soirée hein... » Il lui raconte tout cela, comme s’ils s’étaient vus la veille, et surtout comme si Baby n’était jamais parti sans rien lui dire. Pourtant, il lui en a voulu à ce moment-là. C’est vrai, ils n’ont jamais été un couple, et Baby ne lui devait rien, mais avec le recul le musicien est ce qui peut se rapprocher le plus d’un petit ami dans la vie d’Isaiah, bien qu’il n’y a jamais rien eu d’officiel entre eux. L’ex-informaticien n’a jamais même été réellement amoureux de son ami, mais il tenait vraiment à lui, alors le voir disparaitre de sa vie du jour au lendemain sans aucune explication, a été quand même difficile à digérer pour lui et juste une raison de plus de penser qu’il ne vaut pas la peine de s’attacher, si c’est pour constamment se faire abandonner par les gens qu’on aime. Isaiah a bien quelques personnes auxquelles il tient et qui lui restent fidèles, comme ses parents adoptifs et sa meilleure amie. Elle est la seule qui a toujours été là pour lui, et qui l’est encore aujourd’hui. Les autres n’ont tous été que des gens de passage.

Le jeune homme, son verre vide à la main, va se resservir sans prévenir son ancien amant, et revient rapidement près de lui, boit son verre de whisky pur cul sec. Le balcon, l’appartement, les gens, Baby, tout tourne autour de lui. Isaiah vacille, se rattrape sur les épaules de son ami. « P-Pourquoi t’es par... t'es parti Baby ? » Il fallait bien que cela arrive, qu’il la pose cette question. Jusque-là, jamais il n’a eu l’occasion de pouvoir demander à une personne qui l’avait abandonné pourquoi elle l’avait fait, pour la simple et bonne raison, qu’avant ce soir, jamais il n’a revu une de ces personnes. Baby est le premier qu’il revoit, et le jeune homme a besoin qu’on lui explique pourquoi il finit toujours par se retrouver seul.

©Bittersweet


Hors Jeu:
 

_________________
You're my obsession, my fetish, my religion, my confusion, my confession.
The one I want tonight, You are my obsession, The question and conclusion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: x Get the party started   

Revenir en haut Aller en bas
 
x Get the party started
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Party Burlesque 25-26 mars au Lush Renard à Paris
» Photos - Swap "Pyjama Party"
» Party in pink zumba - Le Samedi 27 Octobre 2012, de 8h à 12h.
» NOEL - CHRISTMAS PARTY / REVEILLON BALLISTIC
» A Little Party Never Killed Nobody (All We Got) - nouveau titre de Fergie à découvrir dans la BO du film Gatsby Le Magnifique !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GAYBACONSTRIPS. :: look into the mirror :: Nostalgie d'un Moment :: Archives des Sujets-
Sauter vers: