AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ, ICI C'EST UN FORUM TEST !
anipassion.com
Partagez | 
 

 léa • elle est pas terroriste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: léa • elle est pas terroriste   08.02.14 19:35





léa zadig ramirez


surnoms : léa c'est un joli prénom n'est-ce pas ? court, mélodieux, facile à mémoriser. pourtant, c'est une magistrale gifle que vous recevrez si vous essayez de l'appeler ainsi. léa, c'est joli oui, mais pas pour elle. puis, personne ne le connait, son prénom. donc elle se fait surnommer za', à la rigueur, même si l'idéal reste zadig, tout simplement ∞ ville de naissance : dans un petit patelin de la sun belt française portant le nom de marseille ∞ date de naissance : le 14 juillet, au même moment que les pétards et la musique trop forte. remarquez, ça ne fait pas d'elle une fierté nationale ∞ âge : elle va doucement mais sûrement sur ses vingt-cinq ans, même si parfois, elle en fait beaucoup moins, ou beaucoup plus suivant le soin accordé à son apparence ∞ statut financier : elle vit aux crochets des passants et de l'état. même les jours de trop grosse galère, elle refuse d'encaisser l'argent que lui envoie son oncle et préfère en faire un bon petit feu de bois ∞ statut social : aussi célibataire qu'un poisson rouge amoureux de la perruche du voisin ∞ orientation sexuelle hétérosexuelle refoulée, elle fait semblant d'être gay pour cacher sa bisexualité. tu suis ? ∞ métier/études : des petits boulots à droite à gauche avec tout de même un principe fondamental: ne jamais s'abaisser à faire le trottoir. elle aimerait bien reprendre ses études, mais n'en a pas les moyens ∞ famille : elle n'a plus aucun contact avec ses parents et sa famille en général depuis ses dix-huit ans. elle a bien un oncle pédophile à vancouver, mais c'est pas franchement son ami ∞  signe particulier : quelques tatouages bien dissimulés que vous découvrirez peut-être au détour d'une parcelle de chair, une cicatrice au bas-ventre et se maquille parfois un peu trop ∞ avatar : kristen stewart
this is who i am...
la demoiselle possède un gros chien sans race précise, baptisé Groove, qui ressemble d'ailleurs plus à un loup qu'autre chose ∞ elle fume et boit régulièrement, en revanche, elle ne se drogue qu'en de très rares occasions ∞ elle est claustrophobe et préfère monter six étages à pied plutôt que de prendre l’ascenseur ∞ les hôpitaux lui rappellent un mauvais souvenir et elle n'aime pas y mettre les pieds ∞ possède un fort caractère et ne se laisse pas marcher sur les pieds ∞ elle est en réalité bien plus fragile qu'elle veut le laisser croire ∞ les bourgeois et autres gosses de riches l'énervent au plus haut point ∞ elle n'a pas beaucoup d'amis, mais le vie apparemment plutôt bien ∞ intelligente et débrouillarde, la rue ne l'effraie pas ∞ les hommes et elle, ça fait trois

pour vous, l'amour c'est quoi ?
L'a-quoi ? Sérieusement, l'amour, ça n'existe pas. De la magie ? Foutaises. L'amour, c'est qu'une succession de réactions chimiques -qui portent un joli nom-. Si le fait d'avoir l'illusion de ne plus vivre sans quelqu'un s'appelait le tétanos, bah voilà, les gamins de sept ans reviendraient de l'école en présentant aux parents leur "tétanoseux". C'est qu'une foutue histoire d'hormones et de je-ne-sais-quoi. En fait, c'est nocif. C'est une espèce de drogue mauvaise pour la santé, voire même dangereuse, ou quelque chose comme ça. Une impression de fondre de l'intérieur, une surexcitation perpétuelle, une dépendance, des appréhensions, de la jalousie, une mascarade mêlant bonheur et déception. Non, sérieusement, l'amour ça sert à quoi ? Personnellement je n'y crois pas.

que pensez-vous du village gay ?
Un coin comme un autre, avec ses galères et ses joies. Disons que je trouve l'endroit assez sympa, au moins, là-bas, on ne se juge pas pour une mèche mise de travers ou un style un peu particulier. Le fait même d'être dans la norme est en soi une différence. Après, voir des hommes se bécoter et des femmes se tripoter ne me dérange absolument pas, au contraire, ça m'empêche de complexer. Puis surtout, avouons-le, c'est un quartier sécurisé pour une demoiselle à qui il arrive de dormir dehors. Au moins, je ne risque pas de tomber sur des psychopathes qui n'ont pour seule envie que de me savoir nue ligotée dans le coffre de leur grosse caisse noire, si vous voyez où je veux en venir.

pseudo : booby ∞ prénom : castafiore ∞ âge : 17 poussins ∞ pays : frankreich ∞ comment as-tu connu le forum ? hu hu aucune idée ∞ comment le trouves-tu ? très bow ∞ fréquence de connexion : 2/7jrs. ∞ personnage inventé ou scénario : inventé pardi ∞ mot de la fin : ah, mais non, je ne veux pas de fin, justement !

Code:
KRISTEN STEWART [size=13][color=red]✘[/color][/size] l. zadig ramirez
code by eylika (c)


Dernière édition par L. Zadig Ramirez le 09.02.14 15:05, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: léa • elle est pas terroriste   08.02.14 19:35


the story of my life





rapport adolescente de 16 ans. anonyme. yeux clairs. brune. 1m60. aucun signe distinctif. accent marseillais très prononcé. signalement : homme de quarante-deux ans. 1m78. cheveux noirs. yeux noisettes. type européen.
Le policier relève le nez et fronce ses sourcils trop épais. C'est quoi ce bordel ? Il n'a jamais vu une déposition pareille. Retournant la feuille, il continue sa lecture en retenant sa respiration, puis pousse un profond soupire. Il n'a qu'une envie: rentrer chez lui pour retrouver femme et enfants. Un coup d’œil à sa montre n'arrange rien. Il est exactement 23h38 et c'est le soir de Noël. Il donnerait cher pour pouvoir partir immédiatement. Son regard balaye la pièce désormais vide. Tous ses collègues sont rentrés depuis longtemps maintenant. Il hésite, soupire une nouvelle fois, relève le coin de sa lèvre supérieure dans une mimique agacée. Finalement, il se lève et enfile son manteau en hâte, laissant la vulgaire feuille glisser de son bureau jusqu'à la corbeille à papier. Son empressement l'empêche de s'y intéresser davantage. Il loupe ainsi la mention affaire de viol, tout en bas de la page. Il veut profiter de sa vie, qu'importe que celle des autres soit foutue en l'air. Qui pourrait lui en vouloir ? Après tout, il est humain.

ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire. 20 LIGNES MINIMUM

ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire. 20 LIGNES MINIMUM

ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire. 20 LIGNES MINIMUM

ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire, ici on raconte son histoire. 20 LIGNES MINIMUM
code by eylika (c)


Dernière édition par L. Zadig Ramirez le 09.02.14 15:44, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
- smells like teen spirit -
avatar
I.D. CARD

crédit : Avatar: ©Wιɢɢα; Signa: ©Mirror Wax; Gifs: ©Bittersweet
skittles mangés : 134
orientation : homosexuel affirmé

ABILITIES

MessageSujet: Re: léa • elle est pas terroriste   08.02.14 20:19

Bienvenue sur le forum !  :yihaa: 
J'adore le choix du prénom et ton début de fiche promet, j'ai hâte de voir ce que tu va en faire  :ahhh: Je veux un lien avec ma Janina d'office (a)

_________________
You're my obsession, my fetish, my religion, my confusion, my confession.
The one I want tonight, You are my obsession, The question and conclusion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE
- sparkling unicorn -
avatar
I.D. CARD

crédit : class whore stuff
dc : gabriel, ian ~
skittles mangés : 372
orientation : homosexuel, gay.. choisissez votre mot.

hold me tight.

ABILITIES

MessageSujet: Re: léa • elle est pas terroriste   08.02.14 21:41

Oh, la belle Kristen ! :timide:
Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche ! N'hésite pas si tu as des questions :bril: :trochou:

_________________

MEMORIES DON'T GO. IT'S KILLING ME.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE
- think lovely thoughs -
avatar
I.D. CARD

crédit : alaska
dc : diako & ian babe.
skittles mangés : 75
orientation : quand t'es gamin, tu penses à ça toi ?
I want to hide the truth, I want to shelter you. But with the beast inside, there's nowhere we can hide. Look into my eyes, it's where my demons hide. don't get too close, it's dark inside.

ABILITIES

MessageSujet: Re: léa • elle est pas terroriste   18.02.14 16:15

Où en est ta fiche ma jolie ?

_________________





the city never sleeps at night
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: léa • elle est pas terroriste   

Revenir en haut Aller en bas
 
léa • elle est pas terroriste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» elle est belle la montagne
» Les OGM, une seconde Révolution Verte. Sera-t-elle aussi meurtrière ?
» cette nacelle est elle adaptable sur le chassis loola ?
» Elle dort assise !!
» Elle me boude !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GAYBACONSTRIPS. :: look into the mirror :: Nostalgie d'un Moment :: Archives des Présentations-
Sauter vers: