AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ, ICI C'EST UN FORUM TEST !

Partagez | 
 

 your eyes, they shine so bright. i want to save their light [ZAEDEN]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
FONDATRICE
- sparkling unicorn -
avatar
I.D. CARD

crédit : class whore stuff
dc : gabriel, ian ~
skittles mangés : 372
orientation : homosexuel, gay.. choisissez votre mot.

hold me tight.

ABILITIES

MessageSujet: your eyes, they shine so bright. i want to save their light [ZAEDEN]   12.02.14 17:03

Posé contre le mur, la tête penchée en arrière, le tatoué ouvre un peu la bouche et prend un air sexy, complètement dans sa bulle. Contre son torse nu il tient une jeune femme en maillot de bain. Son slip de plage à lui est baissé jusqu'aux hanches, on remarque l'os du bassin. Il fait encore plusieurs photo dans ce style, puis il va tranquillement se rhabiller. Dehors, le ciel commence à s'assombrir. Il se démaquille, met une crème légèrement teintée, puis se coiffe soigneusement devant le miroir. La femme qui s'occupe de son apparence l'aide, il lui explique qu'il va dans les bars ce soir et voudrait être parfait. Elle rigole, ils se parlent un peu, plus que tous les deux dans le studio. Le directeur leur fait confiance, heureusement. Si Diako n'était pas homosexuel, il l'aurait sûrement dragué. Mais il n'aime pas les femmes. Tendrement, il lui fait un bisou sur la joue, puis un câlin avant de remettre ses beaux habits. Et une fois prêt, le jeune homme prend le chemin de la ville, heureux, soufflant de la fumée blanche par la bouche tant l'air autour de lui est gelé. L'hiver est encore présent, il se fait sentir autour d'eux.

La nuit tombait doucement sur Victoria, découvrant son ciel étoilé d'un noir somptueux. Diako se promenait tranquillement, sortant tout juste du studio photo. Par moments, une fumée blanche sortait de ses lèvres pour se perdre dans l'air qui l'entourait. Il soupira et ouvrit son manteau afin de prendre une cigarette qu'il alluma. Ses pas le dirigeaient vers un bar du coin, situé hors du village gay. Au moins, cela lui changerait un peu les idées. La clope entre les lèvres, toujours l'air hautain et sur de lui, Diako rentra dans le bar et adressa un signe de tête poli au barman avant de se diriger vers le comptoir. Il regarda le siège et l'essuya avec un mouchoir avant de s'y asseoir, passant une main dans ses cheveux impeccablement coiffés. « Vodka cerise, vous en avez ? » Le serveur lui adressa un doux sourire et il lui répondit, amusé. M'enfin, il était plutôt pas mal. L'homme lui tendit son verre, et il le sirota doucement en écrasant le mégot de sa cigarette dans le cendrier prévu à cet effet. Bon dieu, la soirée allait être longue. Découvrant son regard sur le reste du bar, il remarqua un autre tatoué dans un coin et lui adressa un beau sourire en coin, haussant un sourcil tandis qu'il tentait de se souvenir de quelque chose. Le visage de l'homme lui disait quelque chose, mais impossible de trouver quoi exactement. Il attendit de croiser le regard de l'homme pour lui sourire de nouveau, amusé.

_________________

MEMORIES DON'T GO. IT'S KILLING ME.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I.D. CARD
crédit : jacage pour l'avatar puis tumblr pour les gifs, on va dire.
dc : aucun, pas schyzo pour un sous.
skittles mangés : 90
orientation : je suis un homosexuel affirmé ... même si j'en ai légèrement honte. après tout, je suis le vilain petit cannard de la famille.
Le monde est un grand bal, où chacun est masqué. « Nous ne passons les peuples qu'on nomme barbares ni en courage, ni en humanité, ni en santé, ni en plaisirs ; et, n'étant ainsi ni plus vertueux, ni plus heureux, nous ne laissons pas de nous croire bien plus sages. L'énorme différence que nous remarquons entre les sauvages et nous ne consiste qu'en ce que nous sommes un peu moins ignorants. »

ABILITIES

MessageSujet: Re: your eyes, they shine so bright. i want to save their light [ZAEDEN]   12.02.14 18:22

drinks, party, and hot friend.
Tu regardes l'heure sur ton réveil. C'est samedi. Et quatorze heures vient de s'afficher. Tu décides donc de bouger de ton lit pour aller prendre une douche, en parfait maniaque de la propreté que tu es. Tu ouvres la porte de ta chambre, après avoir pris le temps de choisir tes vêtements, puis pars en direction de la salle de bain, complètement nu. En effet, la nudité ne t'a jamais dérangé et depuis que tu possèdes ton propre appartement, tu n'hésites pas à marcher entre les couloirs sans vêtement lorsque tu viens tout juste de te lever. Tu entres dans la cabine, allumant l'eau chaude en grimaçant lorsque la fraîcheur de cette dernière touche tes pieds. Tu la laisses se réchauffer et lorsque tu trouves que la température est bonne, tu commences alors à te doucher pour de bon. Sans t'en rendre compte, tu te mets à chanter sous l'eau tout en te savonnant le corps et les cheveux. C'est lorsque ta voisine frappe dans le mur que tu comprends que tu fais trop de bruit. Je fais mine de lancer un truc à travers la pièce, la lèvre supérieure retroussée avant de te dire que tu vas l'ignorer. Tu arrêtes l'eau pour finalement sortir de la cabine. Tu enroules ensuite une serviette autour de ta taille avant de te regarder dans la glace avec un sourire satisfait. Oui, en effet, tu te trouves magnifique. Narcissique, toi ? Bien-sûr et le pire dans tout cela, c'est que tu l'assumes, même si peu de personnes le savent. Tu t'habilles en vitesse, puis sèche tes cheveux grâce à l'une des serviettes présentes dans la pièce. Tu te coiffes, te brosses les dents, puis sors finalement de la salle de bain pour retourner dans ta chambre.

Arrivé devant ton lit, tu te jettes sur celui-ci et soupire longuement, fermant les yeux pour profiter de la sensation de bien être qui t’envahit. Tu laisses ton bras se faufiler en dessous de ton lit et attrape l'un des livres qui s'y trouve. Tu commences alors ta lecture, mais très vite, tu te retrouves ennuyer par cette activité. Tu ne penses pas que tu vas rester toute la journée allongée ici, même si cela te tenterait bien. Ainsi, tu te lèves doucement pour enfiler une paire de basket traînant dans la pièce. Tu enfiles ensuite une veste prise dans ton armoire avant d'attraper ton porte-monnaie pour le mettre dans la poche de ton jean. Tu passes une main dans tes cheveux avant de sortir de ta chambre pour finalement sortir de la maison. Tu descends en vitesse les escaliers, puis prends ton skate-board pour te diriger vers le café le plus proche. Une petite ballade ne te fera rien de mal, tu en es sûr. Tu passes donc ta journée dans un petit café de la ville, discutant avec la serveuse que tu commences à réellement apprécier depuis quelques temps. Elle est sympathique, c'est vrai. Et très jolie. Mais les personnes avec de la poitrine et de longs cheveux ne t'intéressent pas. La fermeture est annoncé et tu décides de rentrer chez toi, mais c'est sans compter l'un de tes amis qui t'interpelle dans la rue pour savoir si tu es d'accord pour retrouver quelques uns de ta bande dans la soirée. Tu acceptes, mais lui dis que tu dois d'abord de changer. Il hoche de la tête tandis que tu rentres chez toi en vitesse, pressé d'aller boire et de te détendre encore un peu plus.

Tu enfiles un simple slim noir moulant et un débardeur blanc et une chemise de la même couleur de ce dernier avant d'enfiler ta veste en cuir préférée. Parfait. Tu te trouves parfait. Et au diable tes cheveux. Tu sais très bien que lorsque tu arriveras à destination, ils seront complètement défaits. Tu te dépêches de sortir, sans avoir oublié de donner à manger à ton chiot, Zeus. Il faudra que tu le sortes en rentrant, à moins que ta voisine ne l'est déjà fait pour toi ? Tu n'en sais rien. Mais moi je sais qu'elle s'en est déjà occupée. Ce n'est qu'au bout de vingt minutes que tu arrives à destination. Oui. Tu y a préféré y aller à pieds pour être sûr de ne pas faire de connerie. Tu as bien raison, sinon, je pourrais t'emporter à la morgue bien plus vite que tu ne le crois. Tu rejoins tes amis et te commandes un verre de vodka pur et dur. Infaillible pour se mettre dans l'ambiance. Tu le sais très bien. Un simple regard dans la pièce et tu remarques quelqu'un, un visage quelque peu efféminé qui te hurles de fouiller dans tes souvenirs. Pourtant, rien ne vient. Tu enlèves ta veste en cuire et remontes les manches de ta chemise avec perfection tout en continuant de fixer le presque inconnu. Il te sourit. Tu fais de même. Simple relance. Enfin, c'est ce que tes amis se disent en rigolant. Tu leur demandes d'arrêter de dire des conneries avant de tourner ton regard vers l'autre jeune homme une nouvelle fois. Il sourit. Encore. Tu soupires longuement, prenant ton verre avant de lancer un sourire amusé à ta bande. Ils haussent des épaules chacun leur tour et te laissent faire. Satisfait tu prends place à côté du second tatoué présent dans la salle et lui sourit avant de demander au serveur de te resservir la même chose. « J't'avais jamais vu dans l'coin. C'est la première fois que tu viens dans c'bar ? » Ouais. Tu fais pas dans l'originalité, toi, mon p'tit. Mais tu lui souris. Un magnifique sourire qui se veut charmeur alors que tu remercies le serveur avant de ramener le verre à tes lèvres pour boire plusieurs gorgées à la suite. L'alcool te brûle la gorge, mais tu aimes ça. Cette sensation, elle te plaît.

CODE TOXIC GLAM




_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE
- sparkling unicorn -
avatar
I.D. CARD

crédit : class whore stuff
dc : gabriel, ian ~
skittles mangés : 372
orientation : homosexuel, gay.. choisissez votre mot.

hold me tight.

ABILITIES

MessageSujet: Re: your eyes, they shine so bright. i want to save their light [ZAEDEN]   02.03.14 13:51

Attablé au bar, un coude posé dessus pour s'appuyer, il fait tourner doucement la paille de sa vodka cerise pour mélanger, Diako s'ennuie. Il soupire, regarde autour de lui d'un air morose. Non, malgré sa joie de tout à l'heure, maintenant il s'ennuie et fait la moue, voudrais trouver une occupation, des amis.. Mais il n'en a pas beaucoup. Il a toujours été hautain, solitaire, préférant sa famille à des amis. Pourtant il en a quelques-uns, mais ils ne sont généralement pas à Victoria. Soupirant de nouveau, il boit quelques gorgées et remarque un autre tatoué dans le coin, qui lui dit étrangement quelque chose. Fronçant les sourcils, il repose doucement son verre et lui fait un signe de tête, suivi d'un petit sourire. Diako remarque que l'autre le regarde, répond à son sourire et amusé, il le voit retirer sa veste pour faire apparaître une très jolie chemise, et un petit flash se fait dans sa tête. Zaeden Hemingway, le fils de Mr Hemingway, celui qui avait été son directement lors d'une campagne en Angleterre. Il sourit plus franchement, une seconde fois et le voit s'approcher. Un petit sourire en coin prend place sur ses lèvres roses, amusé il se redresse et passe une main dans ses cheveux impeccables. Et le voilà qui s'assoit aux côtés de Diako, qui répond au sourire de l'autre tatoué et hausse un sourcil à son sourire, le regardant boire, glissant son regard vers ses lèvres, puis vers ses yeux bleus. Visiblement, il ne l'a pas reconnu. Doucement il prend son verre et en boit plusieurs gorgées avant de le reposer, haussant doucement les épaules.

« La première fois ? Non, pas vraiment. J'y viens quelque fois, mais nous n'avons jamais du nous croiser.. Ici du moins. » Il rit doucement et finit son verre cul sec, déglutissant pour apprécier la brûlure dans sa gorge, puis le détaille et vient murmurer à son oreille. « Pas mal cette chemise.. Elle te rend bien plus sexy que tu ne l'es déjà. » Il s'amuse, décidé à jouer jusqu'à ce que Zaeden le reconnaisse. Doucement il cambre un peu ses reins, par habitude et fait signe au serveur de le resservir. Les alliances de lui et Zackary, entrelacées sur une longue chaîne, se balancent au niveau de son torse, accrochées à son cou. Il soupire doucement en effleurant les bijoux argentés, puis ramène vers lui le verre fraîchement servit de l'homme. « Et toi, tu viens souvent ici ? »

_________________

MEMORIES DON'T GO. IT'S KILLING ME.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I.D. CARD
crédit : jacage pour l'avatar puis tumblr pour les gifs, on va dire.
dc : aucun, pas schyzo pour un sous.
skittles mangés : 90
orientation : je suis un homosexuel affirmé ... même si j'en ai légèrement honte. après tout, je suis le vilain petit cannard de la famille.
Le monde est un grand bal, où chacun est masqué. « Nous ne passons les peuples qu'on nomme barbares ni en courage, ni en humanité, ni en santé, ni en plaisirs ; et, n'étant ainsi ni plus vertueux, ni plus heureux, nous ne laissons pas de nous croire bien plus sages. L'énorme différence que nous remarquons entre les sauvages et nous ne consiste qu'en ce que nous sommes un peu moins ignorants. »

ABILITIES

MessageSujet: Re: your eyes, they shine so bright. i want to save their light [ZAEDEN]   04.03.14 20:25

drinks, party, and hot friend.
T'es con ou tu le fais exprès Eden ? T'as toujours pas capté qui il est ? Mais ma parole, t'as des épinards à la place du cerveau mon gars ! Voilà c'qui arrive quand on fume trop de substances illicites ; on perd la boule. Non pas que ça me dérange, parce que plus tu fumes, plus t'encrasses tes poumons, et plus vite tu te rapproches de moi, la Mort. M'enfin, revenons à notre mouton ; Diako. Le p'tit mannequin que ton père avait engagé il y a quelques temps. Tu le reconnais pas, hein ? Pff. Tu me fais pitié. Pourtant, comment oublier cette gueule d'ange, hein ? T'es vraiment stupide, Eden. Et tu souris. Comme un abruti, oui. Tu lui fais ton sourire charmeur, le même que tu fais d'habitude quand tu veux mettre quelqu'un dans ton lit pour un soir. Parfois, je me demande ce que penseraient tes parents en te voyant ainsi. Déjà que ça les dégoutte de voir un homo dans leur famille. Là … Je pense que ce serait la cerise sur le gâteau. Un moyen pur et dur pour qu'ils arrêtent de t'envoyer autant de fric chaque mois pour que tu puisses vivre tranquille. Mais tu sais qu'ils le font simplement pour que tu n'interfères pas dans leur vie. Ouais. C'était le deal. On te file de la thune et tu ne remets plus les pieds chez toi ou près d'eux. Bande d'enflures. Tu referais bien le portrait de frère, maintenant. Et celui de ton père au passage, tiens. Et c'est quoi cette putain de question stupide que tu viens de lui poser ? Arrête de me faire rire, gamin, et trouve autre chose. Tu souris faiblement avant d'hausser des épaules. Simple habitude lorsque tu n'as rien à répondre. Vous ne vous êtes jamais croisé, ici. Mais sa tronche ne cesse d'apparaître dans ta tête sans que tu ne saches pourquoi. Ton cerveau te hurle de te rappeler, mais pourtant, il n'arrive pas à te faire comprendre qui il est. Mais crois-moi, tu serais bien content de te rappeler qu'il s'agit de ce jeune Martens. Tu frissonnes lorsqu'il s'approche de toi et qu'il murmure à ton oreille. MAIS MA TÊTE T'ES COMPLÉTEMENT STUPIDE ! Rien qu'avec ça, tu devrais déjà savoir qui il est ! Tu le détails du regard avant de sourire plus franchement. AHA. Voilà, ça y est, le Tilt est apparu. Tu viens enfin de comprendre qu'il s'agit de Diako Martens, ancien mannequin aux ordres de ton paternel. Pourtant, tu ne dis rien et tu le regardes faire. Chaque petite mimique, chaque geste. C'est définitivement lui. Mais tu n'as pas envie de le lui dire pour le moment. Enfin, c'est ce que tu te dis. Est-ce qu'il t'a reconnu ? Tu n'en sais rien. Mais moi, je sais très bien qu'il sait qui tu es. Tous les deux, vous entrez dans un jeu qui me semble plutôt fort amusant. « Je pourrais dire pareil de toi. Ta façon de t'habiller et tes mimiques ne font que te rendre plus sexy que tu ne l'es à la base. » Ouais. C'est vachement original, Eden. T'aurais pu trouver mieux. Mais j'crois que le verre est mal passé. T'as déjà l'esprit en feu. Tu tiens bien l'alcool, hein ? Ne te mens pas à toi-même. On sait très bien tous les deux l'effet que ça a sur toi. Il ne t'en faut pas beaucoup pour devenir un peu trop chaud. Et c'est franchement mauvais. Combien de mecs bizarres as-tu déjà ramené dans ton lit ? Tout un tas. Et je ris toujours autant quand tu les fais fuir dès que tu les trouves trop collant. T'es comme ça. L'amour pour toi, ça n'existe pas. C'est des conneries. Enfin, c'est c'que tu te dis. « Cela dépend des soirées. Je suis plus généralement chez des gens. C'est bien mieux que dans les bars ou discothèques. Moins de monde, moins de cris, moins de personnes un peu trop collantes. » Tu ris faiblement avant de terminer ton verre d'un seul coup, laissant un soupire d'aise s'échapper d'entre tes lèvres par la suite. C'est sûr. L'alcool brûle ta gorge et ton estomac, mais cette sensation est bien trop grisante pour que tu t'en lasses. Et à cet instant, tu penses que personne ne te donnera l'envie d'arrêter de vivre cette vie. Après tout, rien ne te retient de te dépraver ainsi, alors autant continuer pendant que tu peux, pendant que tu es encore jeune et beau. Et pleins de frics, aussi. Histoire de dépenser sans compter. Finalement, tu te commandes un autre verre en souriant au serveur avant de te pencher vers le brun avec qui tu parles depuis quelques minutes maintenant. Tu n'as pas vraiment envie de faire semblant toute la soirée. Il doit sûrement se rappeler de toi aussi. Après tout, ne te considères-tu pas comme un être impossible à oublier ? Ah. ~ T'es vraiment trop narcissique jeune Hemingway. Tu souris avant de murmurer ; « Tu m'as reconnu, pas vrai Diako ? » Tu le regardes droit dans les yeux et sourire d'un air amusé avant de lui faire un clin d’œil. « Si tu dis le contraire, j'en serais complètement attristé ! » Tu fais la moue, comme pour appuyer tes dires avant de remercier le serveur qui vient de poser un verre devant toi. Encore. Encore. Encore de l'alcool. Mais il n'y a que ça pour s'amuser encore plus en soirée. Alors, tu approches une nouvelle fois le verre de tes lèvres pour y boire quelques gorgées, te délectant de la sensation.

CODE TOXIC GLAM




_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE
- sparkling unicorn -
avatar
I.D. CARD

crédit : class whore stuff
dc : gabriel, ian ~
skittles mangés : 372
orientation : homosexuel, gay.. choisissez votre mot.

hold me tight.

ABILITIES

MessageSujet: Re: your eyes, they shine so bright. i want to save their light [ZAEDEN]   21.03.14 21:37

Le verre dans la main, le sourire aux lèvres, il s'amuse de la situation. L'éclair qui passa dans les yeux de sa rencontre de ce soir lui fit comprendre qu'il l'avait reconnu, mais il ne dit rien non plus. Prenant son verre pour en boire une petite gorgée, il le repose ensuite et le fixe, souriant en coin. « Ah oui ? Tu me trouves si sexy ? » Il se mordille la lèvre et sourit en coin, trépignant. Les compliments, il aime ça, adore en recevoir parce qu'il se sent encore plus beau chaque jour, grâce à ça. Grâce aux compliments qu'il reçoit. Ses paroles le font rire, et il passe fébrilement sa main dans sa nuque pour agiter le collier, ayant un peu trop chaud. « Je confirme.. J'étais pas trop soirées avant, mais maintenant j'me rends compte de ce que j'ai loupé. Mon frère, lui il adore ça. Il en fait genre.. Tout le temps. » Riant faiblement, le tatoué passe une main dans sa coiffure parfaite et cambre de nouveau ses reins. Il a l'air un peu perturbé tout de même, et quand Diako le vois finir son verre cul sec, il l'imite aussitôt en se rapprochant un peu de lui, se mordant doucement la lèvre. Oui, il a envie d'aller plus loin avec le beau tatoué, que ce soit chez lui ou dans une chambre d'hôtel. Rapidement, il pense à Isaiah, ce bel homme qu'il lui fait tourner la tête, mais se mord la lèvre et essaye tant bien que mal de l'oublier, reprenant un verre en même temps que Zaeden. C'est un nom bizarre, non ? M'enfin, Diako ce n'est pas mieux.

Lorsque le tatoué se penche vers lui, il sourit en coin, rosissant un peu et frissonne au murmure du jeune homme. Fermant les yeux, Diako ne peut que sourire d'avantage, amusé. « Oui.. Zaeden Hemingway.. Comment oublier un si beau visage ? » Il frissonne et souffle en faisant jouer son piercing contre ses dents, puis s'humecte les lèvres. Hum.. Il se vois déjà avec lui toute la nuit. Lorsque le serveur leur apporte leurs verres, Diako lui fait un clin d'œil puis boit doucement quelques gorgées. Un regard vers Zaeden, et il pose sa main sur la sienne pour qu'il repose son verre, avant de déposer doucement ses lèvres dans son cou. «  Hum.. Tu sens bon.. »

_________________

MEMORIES DON'T GO. IT'S KILLING ME.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I.D. CARD
crédit : jacage pour l'avatar puis tumblr pour les gifs, on va dire.
dc : aucun, pas schyzo pour un sous.
skittles mangés : 90
orientation : je suis un homosexuel affirmé ... même si j'en ai légèrement honte. après tout, je suis le vilain petit cannard de la famille.
Le monde est un grand bal, où chacun est masqué. « Nous ne passons les peuples qu'on nomme barbares ni en courage, ni en humanité, ni en santé, ni en plaisirs ; et, n'étant ainsi ni plus vertueux, ni plus heureux, nous ne laissons pas de nous croire bien plus sages. L'énorme différence que nous remarquons entre les sauvages et nous ne consiste qu'en ce que nous sommes un peu moins ignorants. »

ABILITIES

MessageSujet: Re: your eyes, they shine so bright. i want to save their light [ZAEDEN]   22.03.14 16:43

drinks, party, and hot friend.
Tu clignes des yeux en entendant sa réponse avant de sourire, amusé. Tu hoches simplement de la tête en le regardant droit dans les yeux. Bien-sûr qu'il est sexy. Diako l'a toujours été et même si au début, tu ne l'aimais pas vraiment, t'avais fini par l'apprécier, quand il bossait encore pour ton père, et que tu traînais encore dans l'agence de ce dernier. Tu hausses un sourcil en l'entendant répondre à ta phrase et hausse des épaules. En fait, tu te fiches bien de son frère, tu penses ne l'avoir jamais croiser en soirée, pourtant, peut-être que c'est le cas. Tu n'en sais rien. D'habitude, tu restes avec tes potes, tu te défonces ou tu pars très vite pour te taper quelqu'un. C'est comme ça que tu marches. Tu ne restes pas très longtemps au milieu de la foule, tu ne t'amuses pas longtemps avec tes amis. Ça ne ferait qu'écourter tes nuits remplies de gémissements. D'ailleurs, ils t'en veulent souvent pour ça, mais on ne peut pas te changer. Enfin, c'est ce que tu penses, ce que tu crois. Tu le vois se rapprocher un peu et tes lèvres s'étirent un peu plus, formant un rictus amusé tandis que tu te recommandes un autre verre. L'alcool te fait tourner la tête, te brûle la gorge et secoue ton estomac, mais toi, tu t'en fiches. Toutes ces sensations sont pour toi un délice. Tu te penches finalement vers lui pour lui avouer que tu te souviens de qui il est, faisant la moue en lui disant que s'il ne se souvient pas de toi, tu en seras attristé. Quel magnifique acteur. Tout ça pour attirer les regards. T'es franchement barbant, jeune Hemingway, mais ta façon d'agir m'amuse. Tes yeux pétillent de malice lorsqu'il te répond en disant ton nom. Tu le regardes jouer avec son piercing avant de détourner le regard en te mordant la lèvre, n'ayant pas que des pensées scènes à son égard. « Hn. T'as légèrement changé. T'as un piercing à la langue. Et .. tu parais plus mature. » Tu souris d'un air narquois avant de remercier le serveur qui pose les verres devant vous. Tu prends ton verre entre tes doigts pour l'apporter jusqu'à tes lèvres, buvant quelques gorgées avant de frissonner brusquement en sentant la main du tatoué appuyé sur la tienne. Tu le regardes en reposant ton verre sur la table avant de te mordre la lèvre inférieure brusquement. Un frisson te parcoure le long de l'échine tandis que tu souris, amusé en sentant ses lèvres contre ton cou. Sait-il seulement que cet endroit à des effets particuliers sur ta petite personne ? Plus qu'à la normale ?  « Hmm.. » Tu souffles et le pousse doucement, fixant son visage tout en le défiant du regard, accentuant ton sous-entendus par un rictus tandis que tu attrapes son haut pour l'attirer à toi, déposant brusquement tes lèvres sur les siennes en frémissant. Tu lui mordilles la lèvre inférieure avant de soupirer d'aise, le relâchant doucement pour boire ton verre cul sec. C'est bon. T'arrête avec l'alcool pour le moment. La chaleur est devenue presque insupportable tandis que tu souffles. « Toujours mannequin ? » Tu demandes, voulant tout de même lui parler un peu, même si ton bas-ventre te hurle de ne pas le faire et de te tirer d'ici avec lui.

CODE TOXIC GLAM




_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE
- sparkling unicorn -
avatar
I.D. CARD

crédit : class whore stuff
dc : gabriel, ian ~
skittles mangés : 372
orientation : homosexuel, gay.. choisissez votre mot.

hold me tight.

ABILITIES

MessageSujet: Re: your eyes, they shine so bright. i want to save their light [ZAEDEN]   22.04.14 12:34

Il se sent sexy, a être ainsi admiré et désiré par Zaeden, qui l'a bien entendu reconnu. Bien qu'il ne fasse de telles soirées que depuis le départ de son aîné, Diako se sent revivre. Il rencontre de nombreuses personnes, passe des soirées avec des inconnus en faisant attention de toujours se protéger. Dire qu'avant Zack, il était vierge. Enfin.. Pas tant que ça.. Si on considère qu'il était allé un peu plus loin que des bisous avec le tatoué face à lui, lors de son shoot à Londres. Pas jusqu'à coucher ensembles, mais des préliminaires. Et il avait tellement aimé ça, qu'il en avait eut honte et qu'il ne l'avait dit à personne. Un secret. Souriant en coin, Diako termine son verre cul sec pour éloigner ses pensées et sent sa tête tourner un peu, le faisant sourire un peu plus. «  Légèrement.. ? Merci, je prends ça comme des compliments alors.. Et tu trouves ça sexy, mon piercing ? Apparemment, ça donne vachement plus de sensations.. » Il rit et pose sa main sur la cuisse d'Eden doucement, attendant son nouveau verre.

Puis doucement, tout en attrapant son verre, Diako l'embrasse dans le cou, y mordillant le tatouage présent. Tout en caressant sa cuisse, il frémit et finit son verre en quelques gorgées, puis l'enlace de nouveau, frissonnant lorsque Eden dépose ses lèvres sur les siennes. Envie de plus ? Non, sans blague. Il sourit en prolongeant le baiser, puis recule doucement. « Oui... Toujours et pour toujours.. Et si on allait ailleurs, chez toi par exemple ? » Diako sourit encore plus et l'embrasse de nouveau, mordillant sa lèvre inférieure tout en remontant sa main vers son entrejambe, les joues rougies par la chaleur. Tout en se redressant, il dépose un billet sur le bar et se lève de la chaise, lui sourit. « Tu viens... ? »

_________________

MEMORIES DON'T GO. IT'S KILLING ME.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I.D. CARD
crédit : jacage pour l'avatar puis tumblr pour les gifs, on va dire.
dc : aucun, pas schyzo pour un sous.
skittles mangés : 90
orientation : je suis un homosexuel affirmé ... même si j'en ai légèrement honte. après tout, je suis le vilain petit cannard de la famille.
Le monde est un grand bal, où chacun est masqué. « Nous ne passons les peuples qu'on nomme barbares ni en courage, ni en humanité, ni en santé, ni en plaisirs ; et, n'étant ainsi ni plus vertueux, ni plus heureux, nous ne laissons pas de nous croire bien plus sages. L'énorme différence que nous remarquons entre les sauvages et nous ne consiste qu'en ce que nous sommes un peu moins ignorants. »

ABILITIES

MessageSujet: Re: your eyes, they shine so bright. i want to save their light [ZAEDEN]   24.04.14 17:01

drinks, party, and hot friend.
Tu le dévores complètement du regard. Il est vrai que Diako n'est vraiment pas désagréable à regarder, mais ton regard pourrait te faire passer pour un vrai pervers. Enfin, tu es pervers et ça, tout le monde le sait. Pourtant, tu n'y peux rien ; c'est plus fort que toi. De toute façon, le beau brun n'a pas vraiment l'air contre cela puisqu'il ne dit rien et qu'il te drague ouvertement pour ton plus grand plaisir. Tu hausses des épaules en l'entendant parler. Légèrement ou plus, qu'est-ce que cela peut changer ? Tu ris faiblement à sa phrase et le regarde, légèrement étonné. « Hmm. Disons simplement que j'n'avais encore jamais vu de gars avec un piercing à cet endroit. » Tu souris d'un air narquois à son autre phrase et passe une main dans tes cheveux pour les remettre en place. Il pose une main sur ta cuisse et tu frissonnes une nouvelle fois tandis que cette dernière se met à caresser ta peau par dessus ton slim. Tu l'embrasses avec fougue après l'avoir attrapé par le col. Simple et efficace pour lui faire part de tes pensées et envies à son égard. Tu hausses un sourcil en l'entendant parler et fait la moue avant de sentir un long frisson te parcourir le long de l'échine alors qu'il te mordille la lèvre inférieure tout en remontant sa main. Le pire dans tout ça, c'est que t'es déjà excité. Tu souffles en rougissant faiblement et déglutis bruyamment. Il te sourit et tu te redresses, posant toi aussi un billet sur le bar avant de t'approcher de Diako pour le détailler du regard. Tes yeux sont légèrement embués à cause de l'alcool et de l'excitation et tu souris, amusé. « Depuis quand t'es … comme ça ? Je veux dire … T'étais pas aussi entreprenant à Londres. » Tu ris faiblement avant de sortir du bar en marchant doucement, les mains dans les poches de ton pantalon. Tu te tournes vers lui et souris faiblement. « J'sais pas si t'es v'nu en voiture, mais moi, j'suis venu à pieds. Je finis toujours à moitié mort, je préfère pas prendre ma voiture. » Ouais, et t'as bien raison. Déjà que tu conduis comme un timbré lorsque tu es sobre, je n'ose même pas imaginer le délire si tu es bourré.

CODE TOXIC GLAM




_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE
- sparkling unicorn -
avatar
I.D. CARD

crédit : class whore stuff
dc : gabriel, ian ~
skittles mangés : 372
orientation : homosexuel, gay.. choisissez votre mot.

hold me tight.

ABILITIES

MessageSujet: Re: your eyes, they shine so bright. i want to save their light [ZAEDEN]   24.04.14 17:13

Souriant totalement, Diako se lève aussi et se colle à lui, mordillant la peau de son cou avant de l'embrasser avec fougue, tout en fourguant la monnaie dans la poche arrière de son jean, en profitant pour lui malaxer les fesses. Hum.. Se mordillant la lèvre, il rit et l'entraîne à l'extérieur. « Entreprenant... Disons juste que j'ai découverts tous les plaisirs du sexe et que j'en profite.. J'suis célibataire, beau gosse, bien foutu et mannequin, alors je fais bien de m'amuser.. Non ? » Il rit de nouveau et le pousse contre le mur pour l'embrasser, lui aussi a moitié dur dans son pantalon tant il est excité par la situation, par son partenaire. En voiture ? Ahah, non. « J'ai pas le permis, ça risque pas ! Au pire, t'habites loin.. ? » Souriant en coin, il caresse sa joue et le regarde dans les yeux tout en collant leurs bassins. «  Parce que sinon, y a un hôtel.. C'est comme tu veux.. » Un court instant, il pense à Zackary, à Noa, à Isaiah. Mais rapidement, il chasse ses pensées, l'alcool revenant tout comme son désir de se retrouver dans le même lit qu'Eden. Au diable son cœur, ce soir, il s'amuse.

Glissant sa main dans les cheveux d'Eden, il vient lui lécher le cou, faisant jouer son piercing sur la peau tatouée, puis recule et lui prend le poignet pour l'attirer dans les rues de Victoria. Qu'est ce qu'il a pu changer depuis Londres.. Il a apprit le sexe, l'amour, la douleur, l'angoisse.. Tellement de chose qui l'ont fabriqué, détruit, et doucement reconstruit. Même si en ce moment, c'est plus faire n'importe quoi pour oublier, il y a aussi ce beau brun. Celui qui le fait sourire de nouveau, quand il ne pense pas à Zackary. Mais ce n'est vraiment, vraiment pas le moment de penser à Isaiah. Alors, de nouveau, Diako s'arrête et fixe son amant d'un soir, le sourire aux lèvres. « T'as des capotes j'espère ? »

_________________

MEMORIES DON'T GO. IT'S KILLING ME.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I.D. CARD
crédit : jacage pour l'avatar puis tumblr pour les gifs, on va dire.
dc : aucun, pas schyzo pour un sous.
skittles mangés : 90
orientation : je suis un homosexuel affirmé ... même si j'en ai légèrement honte. après tout, je suis le vilain petit cannard de la famille.
Le monde est un grand bal, où chacun est masqué. « Nous ne passons les peuples qu'on nomme barbares ni en courage, ni en humanité, ni en santé, ni en plaisirs ; et, n'étant ainsi ni plus vertueux, ni plus heureux, nous ne laissons pas de nous croire bien plus sages. L'énorme différence que nous remarquons entre les sauvages et nous ne consiste qu'en ce que nous sommes un peu moins ignorants. »

ABILITIES

MessageSujet: Re: your eyes, they shine so bright. i want to save their light [ZAEDEN]   24.04.14 18:08

drinks, party, and hot friend.
Il sourit un peu plus en l'entendant parler avant de hausser des épaules. « Hmm. Je suis entièrement d'accord avec toi ! » Tu lui réponds avant d'entendre son rire, chose t'amusant un peu plus. Bien-sûr qu'il a raison. La vie est faite pour être vécu et pour un fêtard comme toi, il est normal de boire et de fumer à chaque soirée ou même simplement s'amuser. Il te pousse alors contre un mur et t'embrasse après tes dernières paroles tandis que tu frissonnes en le regardant. Son visage proche du tien, tu le détailles un peu plus du regard. Malgré le fait que vous aillez tous les deux vieillis depuis votre dernière rencontre, Diako a très peu changé. Il a toujours les mêmes airs. Tu l'écoutes attentivement, te concentrant pour le comprendre, car entre l'alcool et la chaleur de ton corps qui augmente à vitesse grand V, tu ne sais plus où donner de la tête. Tu gémis faiblement en le sentant coller son bassin au tien alors que tes mains se crispes doucement sur ses hanches. « Hun .. Trop loin .. L'hôtel ? » Tu réponds avec difficulté, bien trop occupé à le regarder, à le désirer. Tu n'arrives même plus à te concentrer et à parler, ça craint un peu, non ? Comme quoi, l'alcool te rend bizarre. Tu frémis en sentant sa langue lécher ton cou, sentant son piercing parcourir ta peau. Il se recule et tu manques de lâcher un grognement insatisfait, mais ta raison reprend le dessus. T'avais dans l'idée de le prendre, là, tout de suite, mais il vaudrait mieux éviter ce genre de choses. Il te prend par le poignet et tu te laisses tirer le long des rues. Vous ne marchez que quelques secondes avant que l'autre jeune homme ne s'arrête pour te fixer. Sa phrase te fais hausser un sourcil tandis que tu te penches pour lui mordiller la lèvre inférieure tout en le regardant dans les yeux. « T'crois vraiment qu'avec tous les gens bizarres de ce monde, je me trimballe sans capotes ? » Tu fronces le nez avant de sourire d'un air narquois tout en le prenant à ton tour par le poignet pour le tirer jusqu'à l'hôtel. D'un côté, ce n'est pas plus mal. Ainsi, ta vieille voisine ne viendra pas te faire encore des remarques sur ce que tu fais tard la nuit. Tu t'arrêtes un peu avant le bâtiment et plaques Diako contre un mur avant de l'embrasser brusquement. C'est fout c'que c'est chiant, d'attendre. Tu crèves d'envie et ton corps s'impatiente. Tes mains parcourent son torse sans gêne par-dessus son vêtement avant que tu ne le relâches en souriant, amusé. Ta tête tourne un peu, mais tu passes outre cette sensation tandis que tu le tires à ta suite, entrant dans le hall de l'hôtel en souriant.

CODE TOXIC GLAM




_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE
- sparkling unicorn -
avatar
I.D. CARD

crédit : class whore stuff
dc : gabriel, ian ~
skittles mangés : 372
orientation : homosexuel, gay.. choisissez votre mot.

hold me tight.

ABILITIES

MessageSujet: Re: your eyes, they shine so bright. i want to save their light [ZAEDEN]   24.05.14 13:45


Diako rit doucement en le regardant, s'étirant de tout son long, amusé. Il se sait très égocentrique et imbu de lui même, mais apparemment ça plaît aussi aux autres. Enfin.. Quand on dit la vérité, ça sert à rien de la cacher avec des ''nan mais j'suis trop gros regarde'' alors qu'on est aussi léger qu'une brindille. Donc, se sachant beau et bien foutu, ça ne sert à rien de le cacher. Riant tout en le plaquant contre un mur, il embrasse Zaeden, collant leurs bassins. Il est aussi chaud que son partenaire et n'a qu'une envie, c'est de finir dans un lit avec lui, et tant pis pour les conséquences, on verra plus tard. L'hôtel alors ? Très bien. Le tatoué sourit et reprend la main de l'autre, sautillant dans les rues jusque dans l'hôtel qui n'est qu'à quelques mètres d'eux. Il s'arrête et lui demande si il a de quoi se protéger, riant a sa réponse. « Tant mieux.. Sinon on aurait rien fait du tout. » Il rit doucement et se laisse entraîner cette fois, amusé, regardant l'hotel qui illumine la rue de rouge et de blanc, signalant sa présence dans la nuit. Au creux de son ventre, une petite boule se forme. C'est la première fois qu'il va coucher ailleurs que dans une maison. Il va faire l'amour avec quelqu'un dans un endroit où d'autres personnes sont venues faire la même chose. Cette pensée le répugne un peu, mais bon. Il a trop envie. Juste devant le bâtiment, Zaeden le plaque contre le mur, et le tatoué prolonge le baiser avec fougue, caressant sa joue, ses cheveux, puis descend vers son dos. Il gémit en sentant ses mains sur son torse et se cambre, le souffle court. Puis il s'écarte, le faisant rire. De nouveau, Diako le suit, et demande une chambre pour deux à la réceptionniste, se retenant de rire. Il inspire et prend la clé, puis se précipite vers la chambre en entraînant Eden. Une fois devant la porte, il lui faut cinq bonnes minutes pour mettre la clé et rentrer, puis il la pose sur le meuble et éclate de rire, refermant la porte et plaquant Eden sur celle-ci, l'embrassant avec fougue tandis qu'il  se déshabille, retirant son haut avec facilité, les alliances rebondissant sur son torse tatoué. Il souffle et se pousse sur le lit, s'allongeant tout en déboutant son pantalon, le regardant dans les yeux, souriant en coin, léchant ses lèvres. « Hm.. C'est confortable.. Viens tester.. » Il rit en souriant.

_________________

MEMORIES DON'T GO. IT'S KILLING ME.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I.D. CARD
crédit : jacage pour l'avatar puis tumblr pour les gifs, on va dire.
dc : aucun, pas schyzo pour un sous.
skittles mangés : 90
orientation : je suis un homosexuel affirmé ... même si j'en ai légèrement honte. après tout, je suis le vilain petit cannard de la famille.
Le monde est un grand bal, où chacun est masqué. « Nous ne passons les peuples qu'on nomme barbares ni en courage, ni en humanité, ni en santé, ni en plaisirs ; et, n'étant ainsi ni plus vertueux, ni plus heureux, nous ne laissons pas de nous croire bien plus sages. L'énorme différence que nous remarquons entre les sauvages et nous ne consiste qu'en ce que nous sommes un peu moins ignorants. »

ABILITIES

MessageSujet: Re: your eyes, they shine so bright. i want to save their light [ZAEDEN]   02.06.14 11:43

Tu hausses des épaules et souris en entendant sa réponse. En effet. Tu es tout à fait d'accord avec lui, mais actuellement, le « sinon » n'a pas sa place, puisque tu as de quoi se protéger. Et dans le fond, t'en es plus que content. Parce qu'au stade où t'en es, la frustration aurait été trop grande ; bien trop grande. Et après avoir marché vers l'hôtel, tu le plaques contre un mur., l'embrassant avec fougue sans attendre. Est-ce que c'est à cause de l'alcool si t'es aussi excité ? T'en sais rien et tu ne veux pas y penser. En fait, t'as pas envie de penser tout court. La seule envie que t'as, c'est le prendre, là, maintenant. Mais ce serait bien trop crade de faire ça dans une ruelle et puis … La nuit ne fait que débuter. Tu le sais très bien. Tu grognes de plaisir en glissant tes mains le long de son torse avant de t'éloigner d'un seul coup. C'est ça. Calme-toi un peu. Tu perds la tête à cause de l'alcool mon pauvre Eden. Il te suit et tu ne le lâches pas du regard. Tu l'as toujours trouvé envoutant. En même temps, c'est un mannequin. Et t'as toujours été attiré par les mannequins qui bossaient avec ton père. Ils avaient tous leur propre charme, mais le pire, c'était Diako. Et t'es plutôt content de le retrouver ici, bien que tu ne pensais pas que ça se finirait au lit, avec lui. Enfin, si, mais pas avant de le revoir. Tu le laisses demander une chambre et le regardes prendre la clé sans rien dire. Il est pressé. Autant que toi, sûrement. Tu souris faiblement, amusé et le suis. Il a dû mal à ouvrir et tu hausses un sourcil, souriant d'un air narquois sans pour autant lui proposer de l'aide. Non, toi, t'occupes plutôt tes mains en caressant son torse après t'être collé à son dos tandis qu'il essaie d'ouvrir la porte. Finalement, il parvient à l'ouvrir et tu le regardes, amusé par son rire. Il referme la porte derrière-toi avant de te plaquer contre cette dernière. Tu frissonnes tandis qu'il t'embrasse et tu prolonges avec fougue avant de le regarder ôter son haut. Encore une fois, tu le regardes reculer et s'allonger sur le lit avant de sourire, soutenant son regard. Son rire t'amuses encore plus tandis que tu t'approches doucement, enlevant ton haut à ton tour. Tu viens te mettre sur lui, t'asseyant sur son bassin avant de l'embrasser avec fougue. « Je préfère tester ton confort pour le moment. » Dis-tu en souriant, venant lui mordiller la lèvre inférieure tout en te frottant contre lui. Tu caresses son torse avec douceur, bien que dans le fond, tu n'as qu'une seule envie ; lui arracher ses vêtements et le prendre sauvagement. Mais tu ne le fais pas, gardant ton calme et enfouis ton visage dans son cou pour embrasser sa peau. Tu ne comptes pas lui faire de marques. De un, il est mannequin et de deux, ce n'est qu'un coup d'un soir. Tu souffles fort et glisses tes mains le long de son torse.

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE
- sparkling unicorn -
avatar
I.D. CARD

crédit : class whore stuff
dc : gabriel, ian ~
skittles mangés : 372
orientation : homosexuel, gay.. choisissez votre mot.

hold me tight.

ABILITIES

MessageSujet: Re: your eyes, they shine so bright. i want to save their light [ZAEDEN]   08.07.14 21:52


Diako sourit en l'entendant, content malgré tout que Zaeden ait de quoi se protéger. Ben quoi, même si ils se sont vus il y a quelques mois seulement, toujours après sa rupture avec Zackary, et qu'il a confiance envers lui, il préfère se protéger. Jamais, non jamais il ne le fera sans préservatif. Inspirant un grand coup, il se laisse plaquer contre le mur et frissonne en prolongeant fougueusement le baiser, lui mordillant la lèvre. Eden semble visiblement très excité, et cela fait sourire le mannequin. Il rit quand ce dernier recule et caresse sa joue avant de se mordre la lèvre, puis se les lèches en laissant bien apparaître son piercing, qui excite les mecs. Il le sait bien, Zack adorait en plus. Il sourit et l'entraîne, paye la chambre puis se dépêche de l'emmener dans l'ascenseur, luttant pour ne pas le déshabiller là, maintenant. Non, il se retient, pouffant de rire par moments avant de s'étirer de tout son long et d'entraîner Eden dans la chambre.

Le tatoué sourit encore plus et montre son corps parfait, bien qu'un peu trop maigre, ses tatouages, avant de s'allonger de tout son long sur le lit, se faisant désirable, se faisant aimer. Il sourit et se mord la lèvre, gémissant quand Eden s'installe sur lui et rit doucement. « Je suis confortable hein.. ? Et sexy aussi.. » Il le regarde dans les yeux, sentant le désir d'Eden brûler sous sa peau. Il gémit de plaisir et apprécie les baisers dans son cou, cet endroit si sensible chez lui. Il gémit encore et encore, cambrant ses reins tout en déshabillant avec douceur l'autre tatoué, caressant sa peau, ses dessins, avant de l'embrasser sur l'épaule, caressant son dos si fin, si musclé. Contrairement à lui.

_________________

MEMORIES DON'T GO. IT'S KILLING ME.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I.D. CARD
crédit : jacage pour l'avatar puis tumblr pour les gifs, on va dire.
dc : aucun, pas schyzo pour un sous.
skittles mangés : 90
orientation : je suis un homosexuel affirmé ... même si j'en ai légèrement honte. après tout, je suis le vilain petit cannard de la famille.
Le monde est un grand bal, où chacun est masqué. « Nous ne passons les peuples qu'on nomme barbares ni en courage, ni en humanité, ni en santé, ni en plaisirs ; et, n'étant ainsi ni plus vertueux, ni plus heureux, nous ne laissons pas de nous croire bien plus sages. L'énorme différence que nous remarquons entre les sauvages et nous ne consiste qu'en ce que nous sommes un peu moins ignorants. »

ABILITIES

MessageSujet: Re: your eyes, they shine so bright. i want to save their light [ZAEDEN]   16.07.14 11:20

Tu le dévores du regard. Tu ne peux pas t'en empêcher. Diako fait partie de ce genre de personnes ; celles qu'on ne peut pas lâcher du regard, celles que nous sommes obligés d'avoir dans notre lit au moins une fois dans notre vie. Tu avais déjà voulu pouvoir le posséder durant une nuit. Et maintenant, c'est possible. Avant, il n'était pas aussi dévergondé ; et le voir ainsi t'amuses grandement. Tu ne le reconnais plus. Enfin … sexuellement parlant. Qu'est-ce qu'il s'est passé entre temps ? A peine s'est-il déshabiller que tu te mords la lèvre inférieure avec plus de force. Il est tellement désirable que tout ton corps se met à frissonner sans qu'il ne t'est toucher. Quelle créature surprenante. Tu t'installes à califourchon sur lui, collant ton bassin contre le sien. Il rit faiblement et tu souris un peu plus narquoisement. « Mmh … très … ouais. T'es pire que sexy ...» Souffles-tu avant de l'embrasser dans le cou. Ce mec t'attire comme les gosses sont attirés par les bonbons. Il n'y a aucun sentiment là-dedans ; simplement du désir ; une envie sexuelle à assouvir. Une envie que tu as envie d'assouvir depuis … ben, d'puis que tu l'as rencontré. Ton frère l'avait bien remarqué et t'avais souvent charrier là-dessus. Mais toi, tu t'en foutais. Tu voulais son corps et maintenant que tu l'as à disposition, tu ne comptes pas t'arrêter en pleins milieu. Il s'agit tout de même de Diako Martens, bordel. Tu frissonnes et te redresses lorsqu'il commence à te déshabiller après avoir lâché plusieurs gémissements. Il est beau. Terriblement beau. Tu regardes ses yeux. Ses yeux bleus azurs. Comme les tiens. Tu t'y perds et tu déglutis lorsqu'il embrasse ton épaule en caressant ton dos. Tu le plaques doucement sur le lit en te frottant contre lui, gémissant faiblement. Tes mains caressent son torse avec douceur tandis que tu embrasses son cou, te retenant de mordiller sa peau. Peut-être voit-il quelqu'un ? Mieux vaut ne pas faire de marque. Et puis, il ne t'appartient pas. Non. Diako est un coup d'un soir. Un coup d'un soir terriblement sexy. Tu souris en y pensant. Comme quoi, être célibataire, ça offre pas mal de possibilités et d'amusements. Tu caresses ses hanches et embrasses le haut de son torse avant de suçoter l'un de ses tétons, frémissant d'avance. Tu mordilles doucement ce que tu tiens entre tes dents avant de te redresser un peu pour l'embrasser avec fougue.

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FONDATRICE
- sparkling unicorn -
avatar
I.D. CARD

crédit : class whore stuff
dc : gabriel, ian ~
skittles mangés : 372
orientation : homosexuel, gay.. choisissez votre mot.

hold me tight.

ABILITIES

MessageSujet: Re: your eyes, they shine so bright. i want to save their light [ZAEDEN]   22.08.14 17:16

Doucement, il sent le tatoué s'installer sur son bassin et un énorme sourire hante ses lèvres, tandis que ses yeux d'océan s'encrent dans le regard du plus âgé. Il se sent libre, désirable, presque heureux. Même si il y a toujours ce vide dans son cœur, il se sent vivant, adulte. Libre de faire ce qu'il veut sans regarder sans arrêt ce que Zackary ferait à sa place. Non, il fait ce qu'il veut, maintenant, même si les alliances perchées autour de son cou lui rappellent sans cesse la douleur du départ de son frère. Avec lenteur, le mannequin déshabille son ami, le sourire aux lèvres, amusé de la situation. Il n'aurait jamais pu prévoir une telle chose. Embrassant son épaule, il caresse lentement le dos mince, ne laissant pas de marque sur sa peau. Non, il n'en veut pas, alors il n'en fera pas à Zaeden. Il se sent plaqué sur le lit et rouvre les yeux pour fixer Eden, se cambrant légèrement, offrant son torse au plus âgé, gémissant lorsqu'il se frotte contre lui. Hum..

Il apprécie la sensation et caresse lentement le dos du tatoué, descendant vers ses reins, puis ses fesses, tirant sur le jean dans un geste d'impatience. Les mains sur ses hanches le perdent, et il gémit le prénom de son ami tout en baissant le jean de ce dernier, se crispant lorsqu'il joue avec son téton. Brusquement,il l'embrasse avec fougue, glissant une main dans ses cheveux, respirant fort. Il est sensible, un peu trop. Gémissant encore, il se frotte contre lui et glisse sa main entre leurs corps pour déboutonner les deux pantalons, baissant légèrement celui d'Eden.

_________________

MEMORIES DON'T GO. IT'S KILLING ME.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I.D. CARD
crédit : jacage pour l'avatar puis tumblr pour les gifs, on va dire.
dc : aucun, pas schyzo pour un sous.
skittles mangés : 90
orientation : je suis un homosexuel affirmé ... même si j'en ai légèrement honte. après tout, je suis le vilain petit cannard de la famille.
Le monde est un grand bal, où chacun est masqué. « Nous ne passons les peuples qu'on nomme barbares ni en courage, ni en humanité, ni en santé, ni en plaisirs ; et, n'étant ainsi ni plus vertueux, ni plus heureux, nous ne laissons pas de nous croire bien plus sages. L'énorme différence que nous remarquons entre les sauvages et nous ne consiste qu'en ce que nous sommes un peu moins ignorants. »

ABILITIES

MessageSujet: Re: your eyes, they shine so bright. i want to save their light [ZAEDEN]   10.09.14 19:49

Diako est le type d'hommes pour lequel tu craques facilement. Peut-être un peu trop d'ailleurs. En fait, tant que tu sais que tu domineras, cela te va. Bon, il faut aussi que la personne soit jolie. Parce que monsieur Hemingway ne couche pas avec n'importe qui, évidemment. Tout dans la classe, quoi. Et Diako Martens est très classe. Oh ça, oui. Et pendant que tu embrasses son torse, le tatoué caresse ton dos ; créant une sensation de bien être tandis qu'un long frisson te parcourt le long de l'échine. C'est si agréable. Le gémissement de ton ami parvient à tes oreilles et tu le regardes droit dans les yeux, souriant d'un air narquois. Il glisse ses mains le long de ton dos et les passe sur tes fesses avant de tirer sur ton jean avec violence. Caressant ses hanches du bout des doigts, tu l'embrasse avec fougue après qu'il est gémit ton prénom. Ce son est beaucoup trop excitant pour toi. Il glisse une main dans tes cheveux, tu grognes te plaisir en sentant qu'il se frotte contre toi. Tu lui mordilles la lèvre inférieure avant de lui ôter le reste de ses vêtements, beaucoup trop impatient pour continuer le manège que tu fais depuis quelques minutes déjà. Tu te lèches les lèvres avec envie, puis retire tes derniers vêtements après avoir sorti le préservatif de la poche arrière de ton jean. Tu souffles et l'embrasse à nouveau, quémandant l'accès tout en ouvrant le plastique avec difficulté tant tes mains tremblent d'excitation. Haha.~ Dans ce genre de moment, l'on dirait un débutant. Tu souffles, les joues rouges et la respiration saccadées avant de te coller à lui tout en enfiler le préservatif sans problème. Simple question d'habitude. Tu te protèges toujours alors au bout d'un moment, c'est aussi facile que de mettre un débardeur. Tu recommences à embrasser le cou de Diako tout en ondulant du bassin contre lui. Il fait beaucoup trop chaud. C'est presque insoutenable pour un amoureux de l'hiver tel que toi. Tu lui mordilles l'oreille avant lui écarter les jambes doucement, pressé.

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: your eyes, they shine so bright. i want to save their light [ZAEDEN]   

Revenir en haut Aller en bas
 
your eyes, they shine so bright. i want to save their light [ZAEDEN]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De Mille Feux (Shine So Bright)
» BTSSB - Lucky Pack 10 septembre !
» Glossy smoky eyes???
» ELF (Eyes Lips Face)
» Les bases du Smokey eyes ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GAYBACONSTRIPS. :: look into the mirror :: Nostalgie d'un Moment :: Archives des Sujets-
Sauter vers: