AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ, ICI C'EST UN FORUM TEST !

Partagez | 
 

 Dwayne Lucifer Blackwood ~ Je suis ton côté pile [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Dwayne Lucifer Blackwood ~ Je suis ton côté pile [Fini]   05.03.14 20:32



Dwayne L. Blackwood


surnoms : Luc' ou imbécile (dixit mon cher père) ∞ ville de naissance :  New-York ∞ date de naissance : 30 Juillet 1986 ∞ âge : 27 ans ∞ statut fiancier :Moyen ∞ statut social : Célibataire ∞ orientation sexuelle Commence tout juste à accepter son homosexualité ∞ métier/études : Educateur spécialisé pour enfants handicapés ∞ famille : Il a envie de l'oublier, il n'aime pas ses parents et ces derniers le lui rende bien. ∞  signe particulier : Deux tatouages, un dans le creux des reins,  représentant le symbole chinois de l'espoir (希望) ainsi qu'un représentant le symbole infini à l'intérieur du poignet gauche.  Il possède la peluche du chien de Rox & Roucky, il ne s'en est pas séparé depuis qu'il est enfant, c'était son réconfort quand ça n'allait pas∞ avatar : Sebastian Stan
this is who i am...
Avec l'enfance et l'adolescence que j'ai eu, j'aurais très bien pu avoir un mauvais caractère, mais il n'en est rien. Bien sûr, j'ai des défauts, comme tout le monde, mais dans l'ensemble, je suis quelqu'un d'assez facile à vivre. Tout d'abord, je suis une personne très calme, mais aussi très patiente  et croyez-moi, ce sont deux qualités non négligeables lorsque l'on fait le métier que j'exerce, les enfants demandent une patience et une attention de chaque instant, les enfants handicapés encore plus. J'ai toujours aimé le contact avec les autres, j'aime aller vers les gens et discuter. Je suis maniaque, un peu du genre à passer trois fois le balai chez moi de crainte que la poussière de s'accumule, je ne sais pas si c'est un toc, je ne le pense pas, mais je dois vous avouer que je n'ai jamais consulté de psy pour le savoir. Il n'y a pas très longtemps que je reconnais être homosexuel. Oh je ne le crie pas sur tous les toits, mais je ne m'en cache plus, ce n'était pas très facile pour moi lorsque j'habitais avec mes parents, à cette époque, je faisais tout pour me convaincre que j'étais cent pour cent hétérosexuel, ramenant des petites amies à la maison, mais ce n'était qu'un leurre, enfin vous comprendrez le pourquoi de tout cela en lisant l'histoire de ma vie.

A présent, jouons un peu au jeu du "j'aime/je déteste". J'aime beaucoup le chocolat, je peux m'envoyer une tablette entière en une seule soirée. J'ai horreur de tout ce qui est "bio", c'est bien simple, rien que voir le label bio sur un produit me donne des boutons. Ma couleur préférée c'est le bleu et pour finir, j'ai une sainte horreur des araignées. Une fois, j'ai du en chasser une qui avait élu domicile sur  la jambe d'un des enfants dont je m'occupe, c'était un souvenir atroce, j'étais encore plus effrayé que l'enfant, il n'a pas voulu que je la tue, j'ai dû la transporter dans mes mains pour la jeter dehors. Brr...rien que d'y repenser, cela me donne des frissons.  

pour vous, l'amour c'est quoi ?
L'amour ? Hummm... excellente question. L'amour c'est quelque chose que l'on pense pouvoir connaître un jour, mais ce n'est qu'une illusion. Par exemple, prenez un enfant qui vient de naître, normalement, il entouré de l'amour de ses parents et c'est ainsi qu'il parvient à bien grandir, privez-le de cet amour et vous obtenez un enfant qui pense qu'il n'a pas le droit d'être aimé, que c'est réservé aux autres, à ceux qui ont été désirés, ceux qui ont été voulu. En gros, cela vous donne quelqu'un comme moi. Je n'ai jamais connu l'amour parental et au point de vue de l'amour que l'on est censé ressentir pour une autre personne et bien je n'ai jamais eu ce plaisir. Tout d'abord, lorsque j'étais adolescent, je sortais avec des filles, je n'ai jamais ressenti d'attirance, de désir pour elles et pourtant, elles étaient toutes très mignonnes, mais je préférais parler avec elles plutôt que les embrasser ou les toucher. Il y a environ un an, j'ai commencé à sortir avec des garçons, là c'était différent, j'éprouvais une réelle attirance pour les deux seuls que j'ai fréquenté, mais ils ne m'aimaient pas, je suis tombé successivement sur deux gars qui croyaient aux coups d'un soir, mais pas aux grandes histoires d'amour. Comment voulez-vous qu'après ça je n'ai pas de déception concernant ce sentiment que tout le monde semble trouver génial.

que pensez-vous du village gay ?
J'avoue que lorsque je suis arrivé à Victoria, cela m'a un peu surpris qu'il y ait un village gay, j'étais intrigué et en même temps, intérieurement je me disais que peut-être j'allais pouvoir être heureux ici. Reconnaître et accepter son homosexualité sont deux choses très difficiles à faire lorsque vous habitez une ville comme New-York en compagnie de gens qui vous tolère simplement parce qu'ils risquent gros s'ils vous jettent à la rue. Je suis arrivé ici il y a deux ans, mais cela fait seulement un an que j'ai des relations avec des hommes. Il y a deux ans, je reconnaissais mon homosexualité, le deuxième pas, je l'ai franchi l'année dernière. Je pense que ce village m'a beaucoup aidé justement dans cette acceptation de moi-même et aujourd'hui, je ne me vois pas vivre ailleurs qu'ici, c'est ici que je me sens le mieux, ici qu'est ma maison, tout simplement. 

pseudo :Starlight ∞ prénom : Karine ∞ âge : Humm... je suis plus jeune que les arbres de mon quartier   ∞ pays : ici ∞ comment as-tu connu le forum ? pas de lien ∞ comment le trouves-tu ? so wonderful ∞ fréquence de connexion : 7/7jrs. ∞ personnage inventé ou scénario : scénario ∞ mot de la fin : J'adore les éléphants rose  :casse: .

Code:
SEBASTIAN STAN [size=13][color=red]✘[/color][/size] dwayne l. blackwood
code by eylika (c)


Dernière édition par Dwayne L. Blackwood le 05.03.14 22:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: Dwayne Lucifer Blackwood ~ Je suis ton côté pile [Fini]   05.03.14 20:34


the story of my life

Certaines personnes disent qu'elles ne se rappellent pas grand-chose de leur enfance, leurs souvenirs commencent en général vers l'âge de quatre ou cinq ans, je dois avouer que je ne déroge pas à la règle avec, toutefois, une petite différence. Certes, je ne me souviens pas avec exactitude des moments de ma vie entre un et quatre ans, c'est seulement une sensation que je ressentais et que je ressens toujours, celle qu'il me manque quelqu'un, celle qui me fait dire que je suis incomplet. C'est étrange de parler ainsi, vous ne trouvez pas ? Peu importe, commençons par le début si vous voulez bien. Je m'appelle Dwayne Lucifer Blackwood et je suis né le trente juillet à New-York, il y a vingt-sept ans. Vous vous demandez certainement quels parents peuvent donner le prénom de "Lucifer" à son enfant. Tout simplement des parents qui ne voulaient pas d'enfants. Oui, je commençais mal dans la vie, je suis un enfant non-désiré. Charmant départ. Pourquoi je le sais ? Mes parents me l'ont dit lorsque j'avais dix ans, cela expliquait alors la quasi ignorance dont j'avais été l'objet durant toute mon enfance. Bien souvent, je me suis demandé pourquoi ma mère n'avait-elle pas avorté puisque de toute manière ils ne voulaient pas de moi. En fait, vous allez rire, même si cela n'a rien de risible, mais j'ai des parents très croyants, à la limite de la bigoterie, alors lorsque ma mère a su qu'elle était enceinte, elle accepta cette "punition divine" comme elle disait.

Ceci étant, même si elle accoucha de moi, mes parents confièrent plutôt mon éducation à une nourrice qui était loin d'être mary poppins, mais qui me fit un cadeau que j'ai encore au jour d'aujourd'hui, c'est une peluche représentant Rouky, le chien dans le dessin animé de Disney. Pendant des années, cette peluche a été mon seul ami, dès que j'étais triste, dès que je me sentais mal, il était mon réconfort, il ne se moquait pas de moi lorsque je lui confiais mes angoisses, contrairement à mes parents qui en profitaient pour les retourner contre moi. A la limite, je préférais lorsqu'ils m'ignoraient, j'étais beaucoup plus tranquille. Je grandis donc, telle une mauvaise herbe et me développais, au grand dam de mes parents. Ne vous étonnez pas après cela que je ne les porte pas dans mon coeur. Ils ne m'ont jamais frappé, mais il n'est rien de plus dur pour un enfant que de sentir que ses parents ne veulent pas de lui, croyez-moi, cela fait très mal. Plus je grandissais, plus le vide que je ressentais auprès de moi grandissait également, je ne comprenais pas pourquoi j'avais ce sentiment, d'ailleurs, je ne le comprends toujours pas.

A l'école, je faisais tout pour ne pas me faire remarquer, je travaillais bien, mais je n'étais pas non plus un petit génie. J'arrivais, à chaque fin d'année, à passer dans la classe supérieure et c'était tout ce qui comptait à mes yeux. Jusqu'à l'âge de dix-sept ans, je ne savais pas vraiment ce que j'allais faire de ma vie, je voulais faire une profession dans laquelle je me sentirais utile, je voulais travailler dans un endroit où les gens auraient vraiment besoin de moi. Un jour, en sortant de l'église où mes parents et moi nous rendions régulièrement pour écouter la messe, une dame donnait des prospectus pour un centre hébergeant des enfants handicapés, cet endroit avait besoin de fonds pour rester ouvert. Ce fut ce jour-là qui décida de mon avenir. De retour à l'école, j'organisais une collecte que je reversais à l'institut. Grâce à notre contribution, ainsi qu'à celle de nombreuses autres personnes, ce centre pu rester ouvert. Je sautais sur l'occasion pour demander au responsable du centre de me parler de la profession d'éducateur spécialisé. Il m'expliqua ce que je devais faire pour en devenir un et me proposa même de faire "mes premières armes chez lui". J'aurais été sot de refuser. Je saisis donc cette opportunité et je passais mes week-end dans le centre tandis que la semaine je travaillais pour réussir mon concours d'entrée.

A l'âge de vingt ans, j'avais terminé ma formation et je pouvais commencer à travailler. A cette époque, cela faisait deux ans que je n'habitais plus chez mes parents, ils m'avaient mis à la porte lorsque j'étais majeur. Depuis ce jour, je ne les ai plus revu. Peu m'importe ce qu'ils peuvent devenir. Pendant cinq ans, je travaillais dans le centre qui m'avait mis "le pied à l'étrier". Mon départ pour Victoria eu lieu tout simplement parce que je voulais changer d'horizon. Pourquoi si loin ? Je ne sais pas, sans doute parce que je ne voulais plus rien avoir à faire avec cette ville parce que, même si professionnellement parlant j'étais épanoui, point de vue vie privée, ce n'était pas le cas. Lorsque j'étais adolescent, mes parents ne voulaient pas entendre parler d'homosexualité, pour eux un homme embrassant un autre homme, c'était mal, c'était un pêcher, une maladie...bref le genre d'idiotie que l'on peut entendre souvent. Alors même si je ressentais de l'attirance pour les garçons, je ne voulais pas me l'avouer, je ne voulais pas le reconnaître. Je n'étais déjà pas désiré, alors si en plus je m'affirmais comme cent pour cent gay, je pouvais être certain que cela finirait mal pour moi. Alors, je jouais au parfait petit hétéro, mais le coeur n'y était pas.

Quoi qu'il en soit, à vingt-cinq ans, je débarquais à Victoria, bien décidé à être celui que j'étais vraiment. Evidemment, cela ne fut pas facile au départ, la première année, je n'eus pas de relation du tout, je ne sortais pas, je me suis trouvé un travail dans centre pour enfants handicapés et mis à part mon boulot, il n'y avait pas grand-chose qui me préoccupait. Jusqu'à ce qu'un jour un collègue me demande d'aller prendre un verre avec lui et c'est là que mon deuxième pas fut franchi. Oh je ne sors pas tous les soirs, mais il m'arrive de le faire de temps en temps. Les seules relations que j'ai eues pour le moment, ce sont des gars qui ne pensent pas que l'amour existe, donc cela n'a pas duré. Avec le premier cela a duré trois mois et après une pause de deux mois, j'ai eu une aventure éclair...trois semaines.

Je ne pense pas que je sois fait pour les relations qui durent...en tout cas, il semble que je n'attire pas les hommes désirant quelque chose de sérieux. Je viens d'apprendre que je vais avoir un stagiaire. Il me tarde de le voir, j'ai envie de lui apprendre tout ce que je sais, comme on me l'a enseigné il y a un peu plus de cinq ans maintenant.
code by eylika (c)


Dernière édition par Dwayne L. Blackwood le 05.03.14 22:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATRICE
- smells like teen spirit -
avatar
I.D. CARD

crédit : Avatar: ©Wιɢɢα; Signa: ©Mirror Wax; Gifs: ©Bittersweet
skittles mangés : 134
orientation : homosexuel affirmé

ABILITIES

MessageSujet: Re: Dwayne Lucifer Blackwood ~ Je suis ton côté pile [Fini]   05.03.14 20:39

Welcomeuuuuuuuuuuuuuh mon frérot que je connais pas encore !!  :yihaa: :wooo: :coucou: 
 :bril: :bril: :bril: :bril: :bril: :bril: :bril: :bril: :bril: :bril: :bril: :bril: :bril: 

1000 fois merci de tenter mon scenario  :pray: 

Surtout hésite pas à me mpotter en cas de questions, sur le perso ou sur le forum ;)
Bon courage pour la fichounette  :angel: 


_________________
You're my obsession, my fetish, my religion, my confusion, my confession.
The one I want tonight, You are my obsession, The question and conclusion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: Dwayne Lucifer Blackwood ~ Je suis ton côté pile [Fini]   05.03.14 20:40

Merci mon frérot que je vais bientôt connaître  :hanhan: :hanhan: :hanhan: :hanhan: 

Entendu, je n'hésiterais pas  :wooo: 
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE
- sparkling unicorn -
avatar
I.D. CARD

crédit : class whore stuff
dc : gabriel, ian ~
skittles mangés : 372
orientation : homosexuel, gay.. choisissez votre mot.

hold me tight.

ABILITIES

MessageSujet: Re: Dwayne Lucifer Blackwood ~ Je suis ton côté pile [Fini]   05.03.14 20:53

Bienvenuuuuuuuuuuuuuue mon futur beau-frère :bril:
Bon courage pour ta fiche et n'hésite pas si tu as la moindre question ! Au fait, j'adoore ton pseudo :timide:

_________________

MEMORIES DON'T GO. IT'S KILLING ME.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: Dwayne Lucifer Blackwood ~ Je suis ton côté pile [Fini]   05.03.14 20:54

Merci Diako  :bril: 
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE
- sparkling unicorn -
avatar
I.D. CARD

crédit : class whore stuff
dc : gabriel, ian ~
skittles mangés : 372
orientation : homosexuel, gay.. choisissez votre mot.

hold me tight.

ABILITIES

MessageSujet: Re: Dwayne Lucifer Blackwood ~ Je suis ton côté pile [Fini]   05.03.14 21:25

Mais c'est avec plaisir ! Tu peux aussi me joindre sous Grace ou Gabriel :bril:

_________________

MEMORIES DON'T GO. IT'S KILLING ME.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATRICE
- smells like teen spirit -
avatar
I.D. CARD

crédit : Avatar: ©Wιɢɢα; Signa: ©Mirror Wax; Gifs: ©Bittersweet
skittles mangés : 134
orientation : homosexuel affirmé

ABILITIES

MessageSujet: Re: Dwayne Lucifer Blackwood ~ Je suis ton côté pile [Fini]   05.03.14 22:56


Félicitations ! Tu rejoins les WAYFARING STRANGER

   Bienvenue à Victoria ! Merci de ton inscription, et je suis heureux de t'annoncer que tu es validé, tu peux désormais vivre ta vie pleinement. Pour info, j'ai trouvé ta fiche plutôt pas mal. Tu respectes bien l'idée que je me fais de mon jumeau et j'ai grande hâte que ces deux-là se rencontrent :). Avant de commencer, il serait judicieux de commencer à construire ta vie en commençant par  fiche de lien, tu peux aussi aller recenser ton métier, faire une demande de logement ou même te créer un petit scénario. Tu peux aussi faire ici des demandes de rp ou avoir un rang ! Tu l'as compris, c'est maintenant que commence ta vie ! Oh, une dernière chose. Désormais, tu peux créer ton propre téléphone, c'est pas génial ?  

   Et n'oublie pas de voter pour les top-sites toutes les deux heures en venant le signaler sur ce sujet  afin de devenir peut-être le futur membre du mois !

_________________
You're my obsession, my fetish, my religion, my confusion, my confession.
The one I want tonight, You are my obsession, The question and conclusion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: Dwayne Lucifer Blackwood ~ Je suis ton côté pile [Fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dwayne Lucifer Blackwood ~ Je suis ton côté pile [Fini]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» voilà, j'suis là aussi
» doumeni : Je suis nouvelle...
» Bonjour je suis nouvelle
» Ma collec (finalement je suis raisonnable lol)
» Bonjour je suis une addicte...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GAYBACONSTRIPS. :: look into the mirror :: Nostalgie d'un Moment :: Archives des Présentations-
Sauter vers: