AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ, ICI C'EST UN FORUM TEST !

Partagez | 
 

 Teint d'un jour azuré la pâle obscurité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Teint d'un jour azuré la pâle obscurité   08.07.13 19:03



Tiago Pablo Barbosa


surnoms : Titi. Ce petit nom gorgé de virilité fait ma fierté. J'en ai déjà tué quelques dizaines mentalement rien que pour avoir osé m'affubler d'un surnom aussi charmant.  ∞ ville de naissance : São Paul  ∞ date de naissance : 13 novembre 1989 ∞ âge : vingt-quatre ans ∞ statut fiancier : Je me satisfais de mes maigres rations. Je déjeune avec mon potager et une biscotte avec un café vieux de trois jours. Bon appétit!   ∞ statut social : marié à mon sarcasme ∞ orientation sexuelle Bisexuel avec une préférence pour les hommes  ∞ métier/études :  ∞ famille : Je n'étais qu'un orphelin qu'on a trimbalé de famille d'accueil en famille d'accueil ∞  signe particulier : Quand je ne fume pas des merdes à deux balles, je bois. ∞ groupe : ici ∞ avatar : francisco lachowski
this is who i am...
6 LIGNES MINIMUM, OU 10 ANECDOTES. bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla.

que pensez-vous du village gay ?
5 LIGNES MINIMUM. bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla.

pseudo : MEXICALI ROSE ∞ prénom : Chloé ∞ âge : 21 ans ∞ pays : belgique ∞ comment as-tu connu le forum ? bazzart ∞ comment le trouves-tu ? :royalsex: :royalsex: :royalsex: :royalsex: ∞ fréquence de connexion : 5/7jrs. ∞ mot de la fin : ce que tu veux.

Code:
AVATAR MAJUSCULE [size=14][color=red]✘[/color][/size] prénom p² nom minuscule
code by eylika (c)


Dernière édition par Tiago Barbosa le 19.07.13 20:33, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: Teint d'un jour azuré la pâle obscurité   08.07.13 19:03


the story of my life



+ la petite mort.


J’aurais aimé pouvoir dire qu’elle avait guéri miraculeusement, mais ça n’a pas été le cas. Elle a juste cessé de respirer. Et j’aurais aimé pouvoir vous dire qu’elle n’était pas morte pour rien, que sa mort avait eu un sens pour la suite de notre vie ou même que sa vie avait eu une signification particulière, qu’on avait donné son nom à un parc, à une rue, ou que la cour suprême avait changé une loi à cause d’elle. Mais rien de tout ça ne s’est produit. Elle est partie c’est tout. Elle est redevenue un morceau de ciel bleu et nous devons tous continuer à vivre.
(ma vie pour la tienne)


Depuis combien de temps je la regardais? Dix minutes? Trente? Une heure? Peut-être même plus. Son regard était figé, dénué de mimiques, comme un 'poker face'. Nulle ride, nulle imperfection ne venait salir son visage de marbre, blanc comme l'épais manteau de neige qui s'étalait sur São Paulo en hiver. Sa bouche était légèrement entrouverte, comme un appel à un baiser mortel. Ses lèvres m'appelaient, me criaient de les consumer d'un baiser brûlant. Mais ce qui avait brutalement attiré mon regard n'était pas sa beauté de porcelaine mais son regard glacé. Des prunelles émeraudes qui semblaient avoir convoité la mort en personne. Je n'arrivais pas à m'en détacher...Quelque chose comme une force obscure m'attirait vers elle. Elle m'était inconnue, et je n'avais cure de son identité. Son corps semblait avoir été soigneusement allongé sur ce lit de fleurs, des œillets précisément. Au moins, son bourreau s'était montré un tant soit peu respectueux à l'égard de son idylle. J'admirais son chef d'œuvre. Sa beauté mortelle m'arracha le palpitant. Les mains moites, la gorge sèche, j'étais assailli par des décharges électriques. Comment était-elle morte? Par quel procédé machiavélique son prédateur s'y était-il pris pour lui arracher son dernier souffle? Depuis combien de temps gisait-elle là, au beau milieu de la forêt, plongée dans un mutisme impénétrable? Toutes ces questions me tiraillaient comme une vulgaire boîte de conserve. J'avais dénommé cette donzelle 'Gisèle'. Gisèle ma petite morte.

Il y a des choses que l'homme doit ignorer de lui-même s'il ne veut pas ignorer tous les miroirs du monde.
(maxime chattam)


+ dans le bleu de l'absinthe

Le rouge couchant peignait l'horizon dans une arabesque tronquée. La pluie cognait contre les châssis écorchés tels des sanglots. Deux lucarnes encadraient l'entrée de son antre, éclaboussant d'une lumière orangée chaque recoin de l'antre aux mille merveilles et irisant de ses lames dorées les volutes de poussière en suspension. Des ombres s'exposaient comme des danseuses péruviennes sur les murs. Elles n'évoquaient aucune confiance, et pourtant, elles étaient les gardiennes de « sa cachette ». Quelques bougies trônaient sur des meubles désarticulés, leur flamme imperturbable érigée telle une couronne. Le triste artiste, parce-que c'était ainsi qu'on l'appelait, fixait la danseuse étoilée, impassible. Ses paupières soigneusement peignées de grisaille étaient retroussées sur leur orbite, hésitantes à l'idée de s'abattre sur le voile de la réalité. De larges mèches brunes dessinaient les arrondis de son masque, contrastant avec les angles droits de sa mâchoire. Une petite fossette pointait sous chaque joue pâle. Il observait son reflet dans le miroir aux ornements de blé, réalité contre illusion réfléchissante. Une étrange lueur dans le regard lui donnait bien plus que son âge. Un nuage noisette cerclait ses prunelles, évoquant une fatigue certaine. Des nuits agitées par de sombres chimères avides d'âme en peine. Une seule parvenait à lui arracher de longues complaintes d'agonie. C'était un monstre d'une rare beauté, rongée par la jalousie et le désir d'authenticité. Un amour déchu sans suite. Les vapeurs étourdissantes des encens s'étalaient sous ses narines palpitantes. C'était un cocktail de vanille et de menthe. L'odeur était capiteuse. Les fragrances se répandaient et se mélangeaient sous l'effet d'un courant d'air permanent. L'isolement de la pièce laissait à désirer. Son dos lécha la rectitude du mur recouvert de fissures et de teintes irrégulières qui offraient un charme typique. Les volets de ses yeux glissèrent sous sa seule volonté. Il avala une bouffée noirâtre, et se laissa gagner par l'œuvre du Diable. Des frissons s'entrechoquèrent contre sa fragile enveloppe. Les meubles se distordaient et s'élevaient pour former des arbres à l'écorce goudronneuse. Plus étonnant encore. Il crut percevoir des petits yeux jaunes malsains. La forêt se nourrissait de la peur et de l'angoisse qu'elle occasionnait. Ses bras étreignaient les amants éphémères sans douceur. L'air était moite, suffoquant. Piégé dans l'infini de la forêt, il ne parvint à s'en dérober. Des craquements, des sifflements aigus et des hululements l'étourdissaient dans une spirale angoissante. Il voulut courir mais ses jambes semblaient creuser le sol. Des ronces liaient et lacéraient ses chevilles endolories. Un hoquet franchit la barrière de ses lèvres charnues. La bouche béante de la sauvage l'engloutit dans sa torpeur, et il s'effondra. Puis, devant lui, une splendeur des océans. L'esquisse d'un sourire fit trembler toute sa chaire. Elle était la définition même de la beauté. Ses écrins d'encre gorgés de rareté transperçaient ses cryptes opacifiées.  Ses lèvres impures attiraient le pauvre loup de mer dans ses diableries. Elle semblait avoir été sculptée dans le marbre d'une Vénus de l'antiquité. Les ourlets de ses prunelles pénétrantes étaient garnies de quelques affriolantes pastelles rose saumon. Une lueur concupiscente baignait les rideaux de ses alcôves insondables. La sultane des océans avait enrobé son appât de quelques friandises appétissantes. Et de l'embrasure de ses lèvres s'échappaient quelques mélodies marines perdues dans les roulements des vagues d'une mer nostalgique. Il pouvait presque sentir l'odeur salée et battre les proues contre l'écume. Ses doigts s'échouaient telles des houles sur l'ivoire de sa joue rosée transie de froid. Elle avait la douceur du velours et le parfum des bons vins. Engrené dans un tourbillon de lumière , l'homme n'était plus que poussière. Un simple alizé aurait pu éteindre son existence. Baisant ses courbes affriolantes, dissimulés sous des étoffes distraites, d'un regard limpide, il se laissa gagner par ce charme où semblait flamber un feu consumant. Pris de court par le temps capricieux, il abandonna finalement son inspiration dans l'air bohémien qui léchait les pavés de la venelle étroite dans lequel ces deux âmes s'étaient retrouvées pour quelques étreintes passionnelles. Et l'albatros se réveilla sur quelques nausées passagères, le corps dégoulinant d'angoisse. Ce n'était qu'un rêve. L'instant d'un oubli, l'amertume gagna son palais. Peu enclin à se laisser distordre par ses sombres chimères, le pauvre amant s'arracha de ses draps pour gagner le clair-obscur. A peine eut-il franchi le seuil qu'une nuit envahissant l'éclaboussa de fraîcheur, attirant ses pieds sur la terre ferme. Déambulant sous l'onde noire où dormaient les étoiles, l'être de magie ébloui par le charme de la goule qui répandait son encre noire sur la ville, tituba dans ce long corridor sombre. Les lampadaires ouvraient la marche, l'invitant sur un sentier parfumé de rêvasseries. A demi-caché dans le collet de son manteau poivre et sel, Tiago s'arrêta dans son élan, transpercé par quelques frissons. L'idée que des yeux chatouillaient la courbe de son échine mirent en alerte ses sens. Peut-être rêvait-il simplement? Ses amandes balayèrent l'horizon, les recoins sombres qui lui tournaient le dos, avant de retourner dans sa promenade dans le long fleuve noir qui serpentait entre les bâtisses de São Paulo. Sous ses airs d'apôtre, l'être de mortalité brisé se posa sur l'épave d'un banc. Il sortit sa belle amante de son manteau noir. L'esquisse d'un sourire effleura la gourmande qui embrassait sa bouche d'un baiser éphémère.

Ses doigts glissèrent sur le velours de son harmonica. Quelques frissons s'échouèrent le long de son échine, le faisant trembloter comme une jeune pucelle. L'excitation était à son apogée. Il n'y avait plus que lui et son inspiration. Il enlaça avec tendresse le tube métallique et joignit ses lèvres dans un ballet sonore, les faisant danser sur le métal lisse et glacial. Les maux semblaient avoir été crachés de son esprit, comme si son mal rongeant s'était atténué dans un soupir lointain. Et là, le païen se sentait immensément bien.






code by eylika (c)


Dernière édition par Tiago Barbosa le 19.07.13 15:13, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE
- sparkling unicorn -
avatar
I.D. CARD

crédit : class whore stuff
dc : gabriel, ian ~
skittles mangés : 372
orientation : homosexuel, gay.. choisissez votre mot.

hold me tight.

ABILITIES

MessageSujet: Re: Teint d'un jour azuré la pâle obscurité   08.07.13 19:04

Holà Chico :trochou:
Bon, j'avoue c'est nul, ahah. Bon courage pour ta fiche et le staff est là pour toi :)

_________________

MEMORIES DON'T GO. IT'S KILLING ME.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: Teint d'un jour azuré la pâle obscurité   08.07.13 22:03

ohgosh, le magnifique chicokaaa. :bave: :gosh: bienvenue sur le forum, on espère que tu trouveras la joie, et surtout, harcèle-nous s'il le faut, nous deviendrons tes esclaves. :yihaa: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: Teint d'un jour azuré la pâle obscurité   08.07.13 23:15

Bienvenue sur le forum ! :pride: 
Bonne chance pour ta fiche. Hâte de voir ce que ça va donner. :mehh:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: Teint d'un jour azuré la pâle obscurité   09.07.13 13:49

Merci les poulets :mwaha: 
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE
- sparkling unicorn -
avatar
I.D. CARD

crédit : class whore stuff
dc : gabriel, ian ~
skittles mangés : 372
orientation : homosexuel, gay.. choisissez votre mot.

hold me tight.

ABILITIES

MessageSujet: Re: Teint d'un jour azuré la pâle obscurité   09.07.13 14:09

Ton avatar :gosh:
Moi qui n'aime pas Lachowsky, je dois dire que là il fait envie :trochou:

_________________

MEMORIES DON'T GO. IT'S KILLING ME.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: Teint d'un jour azuré la pâle obscurité   09.07.13 21:22

comment ne pas aimer chico? Enfin je te pardonne parce-que tu as su te rattraper :coeur: :poke: :sourcil: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: Teint d'un jour azuré la pâle obscurité   09.07.13 21:54

CHICO :bril: excellent choix de vava :bave: 
bienvenue & bonne chance pour ta fiche :trochou: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: Teint d'un jour azuré la pâle obscurité   10.07.13 8:12

Bienvenue sur GBS :coucou: 
Et bonne chance pour ta fiche, sexy !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: Teint d'un jour azuré la pâle obscurité   12.07.13 13:57

Merci les filles :bril: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: Teint d'un jour azuré la pâle obscurité   12.07.13 13:59

Bienvenue sur GBS :casse: 
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE
- sparkling unicorn -
avatar
I.D. CARD

crédit : class whore stuff
dc : gabriel, ian ~
skittles mangés : 372
orientation : homosexuel, gay.. choisissez votre mot.

hold me tight.

ABILITIES

MessageSujet: Re: Teint d'un jour azuré la pâle obscurité   12.07.13 14:29

T'as un bug de fiche Chico :trochou:

_________________

MEMORIES DON'T GO. IT'S KILLING ME.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: Teint d'un jour azuré la pâle obscurité   12.07.13 14:31

Merciiii :haa: mon dieu Randy de Queer as folk :great:  Trop bon choix !


Diako ah oué ^^" je vais corriger ça
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE
- sparkling unicorn -
avatar
I.D. CARD

crédit : class whore stuff
dc : gabriel, ian ~
skittles mangés : 372
orientation : homosexuel, gay.. choisissez votre mot.

hold me tight.

ABILITIES

MessageSujet: Re: Teint d'un jour azuré la pâle obscurité   12.07.13 15:23

Superbe :trochou:

_________________

MEMORIES DON'T GO. IT'S KILLING ME.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: Teint d'un jour azuré la pâle obscurité   14.07.13 11:14

Bienvenue à toi beau mec et bon courage pour ta fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: Teint d'un jour azuré la pâle obscurité   14.07.13 16:46

Merciiii :sourcil: 
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE
- sparkling unicorn -
avatar
I.D. CARD

crédit : class whore stuff
dc : gabriel, ian ~
skittles mangés : 372
orientation : homosexuel, gay.. choisissez votre mot.

hold me tight.

ABILITIES

MessageSujet: Re: Teint d'un jour azuré la pâle obscurité   14.07.13 18:00

Hâte de lire cette fiche :trochou:

_________________

MEMORIES DON'T GO. IT'S KILLING ME.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: Teint d'un jour azuré la pâle obscurité   15.07.13 17:10

ANNNWH !! trop impatient de lire cette fiche ! :trochou: :coeur: :seduc: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: Teint d'un jour azuré la pâle obscurité   15.07.13 22:23



Attention !


Cela fait déjà une semaine que ta présentation est postée, pourtant elle n'est pas terminée. Il te reste une semaine de plus avant que cette dernière soit envoyé à la corbeille. Elle est pour le moment déplacée dans la partie adéquate.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: Teint d'un jour azuré la pâle obscurité   16.07.13 16:48

Kaliel :sourcil: 

Je me dépêche :sorry: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: Teint d'un jour azuré la pâle obscurité   16.07.13 16:57

pas de soucis, tu as besoin d'un délai? sinon, j'ai bougé ta fiche à nouveau, car j'aime jouer au ping pong. I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: Teint d'un jour azuré la pâle obscurité   16.07.13 17:06

oui je veux bien stp :angel: 


ah ah j'ai vu... :siffle: 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: Teint d'un jour azuré la pâle obscurité   16.07.13 17:11

pas de soucis je t'offre une semaine de plus & un string léopard. :haa: 
Revenir en haut Aller en bas
FONDATRICE
- sparkling unicorn -
avatar
I.D. CARD

crédit : class whore stuff
dc : gabriel, ian ~
skittles mangés : 372
orientation : homosexuel, gay.. choisissez votre mot.

hold me tight.

ABILITIES

MessageSujet: Re: Teint d'un jour azuré la pâle obscurité   16.07.13 17:12

Euh.. J'avais bouger la fiche avant, Mani :oups:
Son avatar est réservé pour trois jours encore uu'. Après plus de réservations :trochou:

_________________

MEMORIES DON'T GO. IT'S KILLING ME.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
I.D. CARD
ABILITIES

MessageSujet: Re: Teint d'un jour azuré la pâle obscurité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Teint d'un jour azuré la pâle obscurité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» teint parfait à la lumiere du jour et effet platre en photo ,1 astuce?
» Fond de teint Select vs. Studio fix fluide
» Base de teint matifiante
» La devinette du jour...
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GAYBACONSTRIPS. :: look into the mirror :: Nostalgie d'un Moment :: Archives des Présentations-
Sauter vers: